À emporter, CD, Musique symphonique

Coffret Messiaen, la rutilance d’une pierre précieuse

Plus de détails

Olivier Messiaen (1908-1992) : Edition anniversaire. 14 CD ; Martha Argerich ; Serge Baudo ; Michel Béroff ; Michèle Command ; Antal Doráti ; Naji Hakim ; Philipp Langridge ; Jeanne Loriot ; Yvonne Loriod ; Olivier Messiaen ; Ann Murray ; John Ogdon ; Emmanuel Pahud ; Marie-Madeleine Petit ; Christoph Poppen ; Alexandre Rabinovitch ; André Prévin ; Sir Simon Rattle. EMI classics Stéréo/mono 50999 2 17466 2 8 ; Livret anglais/français. Compilation 2008 par EMI Records Ltd.

 

Voilà un fort beau coffret de 14 CD que EMI Classics pare des couleurs de l’arc-en-ciel pour célébrer l’anniversaire du centenaire d’ : non pas une intégrale, il y manque certaines œuvres d’orchestre majeures comme des Canyons aux Etoiles, Couleurs de la Cité céleste, Oiseaux exotiques, Sept Haï-ka, Concert à quatre et La Transfiguration de Notre Seigneur Jésus-Christ que l’on entend hélas trop peu. Absent également le Catalogue d’oiseaux pour piano et La Fauvette des jardins. Mais des Offrandes oubliées aux Eclairs sur l’Au-delà, c’est soixante années de création que balaye cette compilation EMI comptant quelques très belles pages d’anthologie et une pléiade de magnifiques interprètes.

En premier lieu, l’intégrale de l’œuvre d’orgue par Messiaen lui-même sur l’instrument de la Trinité : l’enregistrement de 1958 est remasterisé pour la circonstance mais garde tout son lustre, son authentique qualité de timbre et surtout sa charge émotive. Remarquable également le triptyque choral – Trois petites Liturgies, Cinq Rechants et O sacrum convivium – enregistré en 1990 dans une église de Londres par le Voices dont la vigueur et la plénitude du chant servent au mieux ces partitions essentielles.

L’intégrale des mélodies – manque la courte Vocalise – qui nous fait apprécier la voix longue et superbement timbrée de Michèle Command inclut la brève cantate de chambre (1930) La mort du nombre rarement donnée et gravée ici dans une excellente interprétation. C’est l’enregistrement de , (1970) – Préludes, Vingt Regards sur l’Enfant-Jésus, Quatre Etudes de rythme – remasterisé lui aussi par EMI, qui figure dans ce coffret ; un pianiste que l’on retrouve aux côtés de Jeanne Loriot, ondiste, dans la Turangalîla-Symphonie. A la tête du , André Prévin en livre une version pleine de vitalité mais sans la virtuosité d’Ozawa par exemple. Présente bien évidemment dans cette compilation, tient la partie de piano du Quatuor pour la fin du temps et du Thème et Variations aux côtés du violoniste Christoh Poppen. Rare également, l’incandescente version de et Alexandre Rabinovitch jouant les Visions de l’Amen pour deux pianos.

Côté orchestre, l’enregistrement d’Et exspecto resurrectionem mortuorum (1968) salle Wagram par l’ sous la baguette de confère à l’œuvre une perspective sonore idéale tandis qu’ avec le gratifie Chronochromie d’une séduction sonore très étonnante.

Seule réserve, l’enregistrement (2004) peu convaincant sur le plan du son autant que de l’interprétation de l’Orchestre Philharmonique de Berlin dans Eclairs sur l’au-delà, la dernière œuvre orchestrale achevée de Messiaen dont accuse la disparité et le morcellement – certes, la cohérence de l’œuvre reste problématique – sans pénétrer véritablement l’univers sonore et rythmique du compositeur.

Plus de détails

Olivier Messiaen (1908-1992) : Edition anniversaire. 14 CD ; Martha Argerich ; Serge Baudo ; Michel Béroff ; Michèle Command ; Antal Doráti ; Naji Hakim ; Philipp Langridge ; Jeanne Loriot ; Yvonne Loriod ; Olivier Messiaen ; Ann Murray ; John Ogdon ; Emmanuel Pahud ; Marie-Madeleine Petit ; Christoph Poppen ; Alexandre Rabinovitch ; André Prévin ; Sir Simon Rattle. EMI classics Stéréo/mono 50999 2 17466 2 8 ; Livret anglais/français. Compilation 2008 par EMI Records Ltd.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.