À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Ravel et le Trio Dali, le jardin des délices

Plus de détails

Maurice Ravel (1875- 1937) : Trio pour piano, violon et violoncelle ; Sonate pour violon et violoncelle ; Sonate pour violon et piano. Trio Dali : Amandine Savary, piano ; Vineta Sareika, violon ; Christian-Pierre Lamarca, violoncelle. 1 CD Fuga Libera FUG 547. Code barre : 5-400439-005471. Enregistré le 4 juillet 2008 au studio Flagey à Bruxelles. Livret trilingue (français, anglais, néerlandais). 63’44’’

 

Les Clefs ResMusica

Ce premier disque du vient ponctuer une carrière déjà bien entamée, couronnée de prix internationaux (Premier Prix du Concours International d’Osaka, Premier Prix du Concours International de Francfort, …) qui, loin d’apaiser son appétit de perfection, l’ont aiguisé. Il se révèle ici dans un répertoire exigeant, chambriste et soliste, dont il est un interprète de premier ordre.

C’est avec une imagination et une autorité redoutables que Dali aborde Ravel dans toute sa subtilité et ses contrastes. Le Trio (1914) séduit par son pittoresque. Les tempi judicieux sont propices à la méditation, aux phrasés chavirants et à l’espièglerie réfléchie Chaque tableau imprime la rétine d’un nouvel univers passant avec maîtrise de la légèreté (II) à la nostalgie résignée (III) ou encore de l’ombre embrumée à la lumière (IV). Ces jeunes musiciens dirigent avec beaucoup de goût et de maturité leur fougue et leur tempérament épicurien, sans excès, dans le plus grand respect de l’écriture.

Leur quête de l’équilibre, du détail, leur unité de style et d’énergie se retrouvent dans la Sonate pour violon et violoncelle où la complicité des deux instruments est mise à nu. Ils s’imbriquent avec fluidité dans la verve impétueuse, luxuriante, ou dans les pianissimi miroitant et la sobriété des lamenti (III). La Sonate pour violon et piano s’inscrit, elle aussi, dans la recherche de l’unité stylistique et creuse dans le sens d’une sobriété distinguée et sensible. Ce qui peut expliquer un blues un peu sage, manquant un peu de swing, mais l’ensemble n’en demeure pas moins remarquable.

Les qualités instrumentales indiscutables de ce jeune trio rendent son intelligence musicale encore plus évidente et sa sensibilité, plus raffinée : ce disque mérite qu’on s’y attarde.

(Visited 424 times, 1 visits today)

Plus de détails

Maurice Ravel (1875- 1937) : Trio pour piano, violon et violoncelle ; Sonate pour violon et violoncelle ; Sonate pour violon et piano. Trio Dali : Amandine Savary, piano ; Vineta Sareika, violon ; Christian-Pierre Lamarca, violoncelle. 1 CD Fuga Libera FUG 547. Code barre : 5-400439-005471. Enregistré le 4 juillet 2008 au studio Flagey à Bruxelles. Livret trilingue (français, anglais, néerlandais). 63’44’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.