À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Cédric Pescia et les couleurs françaises

Plus de détails

François Couperin (1668-1733) : Les Folies Françoises, ou Les Dominos, Extrait du 3e Livre de Pièces de Clavecin, 13e Ordre. Claude Debussy (1862-1918) : 12 Préludes, 2e Livre. François Couperin (1668-1733) : 4e Livre de Pièces de Clavecin, 25e Ordre. Olivier Messiaen (1908-1992) : Extrait du Catalogue d’Oiseaux, 7e livre : Le Courlis cendré. Cédric Pescia, piano. 1 CD Claves LC3369 ; code barre : 7619931271927. Enregistré au Teldex Studio Berlin, les 22-25 novembre 2007. Notice trilingue (français, anglais, allemand) de Cédric Pescia. Durée : 77’52.

 

PesciaAprès s’être distingué dans des enregistrements de Bach, de Schumann, ou encore de Busoni, le jeune artiste franco-suisse nous offre un programme de musique française. Le voisinage de , et , trois compositeurs que des décennies séparent, semble étonnant de prime abord. Mais à l’écoute, il n’en est rien : nous en dévoile les affinités, avec l’art de jouer sur les couleurs et sur les plans sonores – proche, éloigné ou lointain.

Couperin est interprété au piano (et non au clavecin), en alternance avec Debussy, mais, effet de subtilité, le piano est accordé en tempérament inégal. Cet essai original accroît la portée expressive des Folies Françaises, jouées avec grâce et naturel. Cédric Pescia donne leur juste caractère à ces portraits miniatures et croque chacun des Dominos avec des nuances délicates, tout en clair-obscur. Le deuxième livre des Préludes de Debussy apparaît comme une longue pause pleine de mystère et nimbée de couleurs étranges. La technique et l’agilité des doigts sont au service de la poésie, du rêve et de la magie sonore : Cédric Pescia nous propose une vision personnelle et habitée de Debussy, apportant un soin tout particulier aux résonances, aux respirations internes, aux nuances et au dessin de la phrase (parfois même un peu trop). L’attention portée au timbre et à la variété des attaques ou des climats est confondante. Le récital s’achève avec le chant du Courlis cendré épinglé par Messiaen dans son Catalogue d’oiseaux : magnifique péroraison aux couleurs claires et éclatantes.

Cédric Pescia n’est pas encore une vedette internationale, mais son art plein de cœur, de finesse et de subtilité est justement ce que réclame la musique française. Il nous livre également des commentaires éclairants sur chacune des pièces dans le livret. Le pari est réussi, tout comme l’interprétation. Sa maîtrise et sa palette illuminent l’ensemble d’un disque dont la couverture, en noir et blanc, est trompeuse. On passe un bon moment à rêver en écoutant ce disque, transporté dans un autre monde… Nous l’attendons maintenant dans son prochain CD consacré à Beethoven !

(Visited 120 times, 1 visits today)

Plus de détails

François Couperin (1668-1733) : Les Folies Françoises, ou Les Dominos, Extrait du 3e Livre de Pièces de Clavecin, 13e Ordre. Claude Debussy (1862-1918) : 12 Préludes, 2e Livre. François Couperin (1668-1733) : 4e Livre de Pièces de Clavecin, 25e Ordre. Olivier Messiaen (1908-1992) : Extrait du Catalogue d’Oiseaux, 7e livre : Le Courlis cendré. Cédric Pescia, piano. 1 CD Claves LC3369 ; code barre : 7619931271927. Enregistré au Teldex Studio Berlin, les 22-25 novembre 2007. Notice trilingue (français, anglais, allemand) de Cédric Pescia. Durée : 77’52.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.