Plus de détails

Leonard Bernstein (1918-1990) : Opening Night at Carnegie Hall 2008. Extraits de West Side Story, A Quiet Place, On the Town, Mass, Trouble in Tahiti, Songfest, Fancy Free. Dawn Upshaw, soprano ; Thomas Hampson, baryton ; Yo-Yo Ma, violoncelle ; Christine Ebersole, vocaliste ; San Francisco Symphony, direction : Michael Tilson Thomas. Réalisateur : Gary Halvorson. 1 DVD SFS Media 821936002094. Code barre 821936002094. Langue : anglais. Enregistré à Carnegie Hall, le 24 septembre 2008. NTSC 16/9, son PCM Stéreo, DD 5. 1, DTS 5. 1. Zone 0. Durée : 1h 24’.

 

aurait eu 90 ans en 2008. Ce concert, donné à l’occasion de cet anniversaire et dans le cadre du festival new-yorkais «Bernstein : The Best of All Possible Worlds», donne à écouter un ensemble d’œuvres connues et moins connues du compositeur, égrené d’avant-propos des interprètes, sur scène ou en coulisses. Tous célèbrent le musicien, mais surtout l’homme.

(MTT pour ses fans) est un adorateur de Bernstein. Il aime à se rappeler l’homme plein de fougue, de démence, dont les concerts étaient de véritables explosions de lyrisme et d’énergie. Pour Bernstein, le divertissement relevait d’une activité sérieuse. S’amuser ne signifiait pas être frivole, mais s’investir pleinement, dans un dévouement absolu. MTT veut faire de ce moment une vraie fête, en brisant le cérémonial figé du concert classique. Il y parvient magnifiquement, choisissant un programme dont la chronologie des œuvres est délaissée au profit d’une alternance entre des extraits de comédies musicales, d’opéras, d’œuvres instrumentales ou pour la danse.

Le concert débute avec la Suite des «Danses symphoniques» de West Side Story, interprétées pas le Orchestra, que fait swinguer sans forcer le trait, avec grâce et fraîcheur. S’ensuit une introduction explicative au dernier opéra de Bernstein, A quiet place (1983), dont les extraits choisis sont interprétés avec justesse par le baryton , très inspiré dans l’air de Sam «You’re late». La soprano apparaît d’abord dans l’air de Dede «Morning, good morning», mais sa pertinence musicale culmine dans l’air de Dinah, «What a movie !». Rares sont les interprétations qui donnent tant de sens et de vérité aux lyrics de Bernstein.

Puis on entend du growl à la voix et à la trompette, lorsqu’on passe à la comédie musicale, avec la trop courte apparition de la chanteuse Christine Ebersole, qui interprète «I can cook too» (On the Town, 1944). On revient à la poésie, avec les pièces interprétées par , dans la «Méditation n°1» de Mass, ou dans «To what you said» (Songfest, 1977), duo déchirant entre le baryton et le violoncelle, et troublant écho au fameux «Tonight».

Michael Tilson Thomas fait danser l’orchestre avec un extrait du ballet Fancy free, nouveau clin d’œil à West Side Story, et l’excentrique «Officer Krupke», interprété par les artistes étudiants de la Julliard School.

Pour finir, tout le monde pousse la chansonnette, y compris le chef qui termine, euphorique, le concert face au public, avec le délirant «Ya got me!».

On regrette l’absence de sous-titres de ce DVD à l’export ; seuls les anglophones comprendront les paroles, les explications, ou encore les private jokes prononcées pendant le concert et dans les bonus.

Cela ne gâche cependant pas le vibrant hommage rendu au génial Bernstein.

(Visited 115 times, 1 visits today)

Plus de détails

Leonard Bernstein (1918-1990) : Opening Night at Carnegie Hall 2008. Extraits de West Side Story, A Quiet Place, On the Town, Mass, Trouble in Tahiti, Songfest, Fancy Free. Dawn Upshaw, soprano ; Thomas Hampson, baryton ; Yo-Yo Ma, violoncelle ; Christine Ebersole, vocaliste ; San Francisco Symphony, direction : Michael Tilson Thomas. Réalisateur : Gary Halvorson. 1 DVD SFS Media 821936002094. Code barre 821936002094. Langue : anglais. Enregistré à Carnegie Hall, le 24 septembre 2008. NTSC 16/9, son PCM Stéreo, DD 5. 1, DTS 5. 1. Zone 0. Durée : 1h 24’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.