À emporter, Audio, Musique symphonique

On n’a pas toujours envie d’un Webern !

Plus de détails

Ferde Grofé (1892-1972) : Grand Canyon Suite ; Mississippi Suite ; Death Valley Suite. Hollywood Bowl Symphony Orchestra, direction : Felix Slatkin. Capitol Symphony Orchestra, direction : Ferde Grofé. 1 CD EMI American Classics 2344512. Code-barre : 5099923445123. Enregistré aux Samuel Goldwyn Studios, Hollywood, les 5 et 12 mars 1956 (Grand Canyon, Mississippi) et aux Capitol Studios, le 25 novembre 1954 (Death Valley). ADD [stéréo/mono]. Notices trilingues (anglais, allemand, français). Durée : 70’31’’.

 

De manière plutôt inattendue, la belle série « American Classics » d’EMI accueille (dont la musique relève du style dit « classique léger »), mais cette édition en CD se justifie par le caractère légendaire des interprétations qu’elle nous propose.

(1892-1972) est entré dans l’histoire de la musique américaine lorsqu’il orchestra la Rhapsody in Blue de Gershwin en 1924, en tant qu’arrangeur-pianiste de l’orchestre de Paul Whiteman, fonction qu’il occupa entre 1920 et 1932. Le succès hors du commun de la Rhapsody in Blue amena Grofé à se lancer lui-même dans la composition, sous l’impulsion bienveillante de Paul Whiteman. Il en résulta la Mississippi Suite en 1926 et surtout la Grand Canyon Suite en 1931, œuvres descriptives initialement écrites dans le style jazz à l’intention de l’orchestre de Whiteman, qui d’ailleurs les créa et les enregistra ensuite dans les années 30. Toutefois Grofé, conscient du potentiel symphonique de ses compositions, amplifia plus tard l’instrumentation pour grand orchestre, et c’est sous ce dernier aspect qu’elles nous sont familières.

La Grand Canyon Suite, surtout, a passé l’épreuve du temps avec succès, au point que Grofé l’enregistra lui-même deux fois : le 25 novembre 1954 sous étiquette Capitol, puis lors des débuts de la stéréo pour Everest. Si cette dernière version est complète, elle est toutefois moins réussie que la gravure mono Capitol qui est entachée de nombreuses coupures. Seules la première partie Sunrise (Lever de Soleil) et la dernière Cloudburst (Orage) sont complètes. Saluons EMI pour l’excellente initiative de placer en bonus final du CD cette superbe version de Cloudburst, page que l’illustre Toscanini considérait – à juste titre – comme un tableau musical vivant et terrifiant !

Évidemment, il fallait une version intégrale et stéréophonique de la Grand Canyon Suite et de la Mississippi Suite : là aussi EMI fait mouche en restaurant la splendide version Capitol de à la direction du , en mars 1956. Alors à son apogée, cette phalange se produisait dans les célèbres concerts d’été en plein air « Sous les Étoiles ». Rappelons que (1915-1963), musicien trop tôt disparu, est le fondateur du légendaire Hollywood String Quartet dont il était le premier violon, et incidemment le père de Leonard Slatkin. Les interprétations qu’il nous offre de ces deux partitions sont à coup sûr des références idéales, et, par leur variété de couleurs et leur chatoiement, remportent la palme devant celles de baguettes bien plus célèbres.

Les prises utilisées pour le CD ne sont pas toujours identiques à celles du microsillon d’origine, et on notera qu’EMI a élagué les effets sonores réels de sifflement du vent ou de coup de tonnerre mixés à la musique, qui étaient un rien « racoleurs » dans Cloudburst. Une seule petite déception, d’ordre technique : le transfert en CD a amputé de quelques notes le début de la cadence au célesta dans On the Trail (Sur la Piste), alors que le 33 tours original était correct…

Enfin, pour faire bonne mesure, EMI a joint un complément d’importance : la Death Valley Suite, œuvre commandée à Grofé en 1949 pour les célébrations du centenaire de l’accession de la Californie aux Etats-Unis. Elle est dirigée ici à nouveau par Ferde Grofé, lors de cette même séance d’enregistrement du 25 novembre 1954. C’était, depuis des décennies, l’unique version disponible jusqu’à la publication Naxos (8559017), en 2002, signée William Stromberg à la tête du Bournemouth Symphony Orchestra.

(Visited 50 times, 1 visits today)

Plus de détails

Ferde Grofé (1892-1972) : Grand Canyon Suite ; Mississippi Suite ; Death Valley Suite. Hollywood Bowl Symphony Orchestra, direction : Felix Slatkin. Capitol Symphony Orchestra, direction : Ferde Grofé. 1 CD EMI American Classics 2344512. Code-barre : 5099923445123. Enregistré aux Samuel Goldwyn Studios, Hollywood, les 5 et 12 mars 1956 (Grand Canyon, Mississippi) et aux Capitol Studios, le 25 novembre 1954 (Death Valley). ADD [stéréo/mono]. Notices trilingues (anglais, allemand, français). Durée : 70’31’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.