À emporter, Danse , Essais et documents, Livre

Prémices du geste dansant

Plus de détails

Prémices du geste dansant. Manuel d’apprentissage de la danse classique. Roger Tully. Editions Gremese, Section Danse, dirigée par Flavia Pappacena. Rome. 144 pages. 15 euros. N° ISBN : 978-88-7301-673-1. Dépôt légal : 2009

 

Roger Tully, célèbre pédagogue de danse en Angleterre écrivit en 2008 un manuel d’apprentissage, désormais traduit en français. A partir des pas les plus basiques et des combinaisons les plus simples, il ne s’agit pas d’un livre d’exercices comme les traités d’Enrico Cecchetti, mais de la réalisation des premières acquisitions de l’apprenti danseur, proche en cela de l’essai d’Agrippina Vaganova. Toutefois là où l’illustre danseuse créait un style, Roger Tully se situe dans une filiation séculaire et une tradition de la danse inspirée des concepts philosophiques qui sont à la base de notre civilisation. Dans un style littéraire qui n’est pas sans rappeler celui de Carlo Blasis, il expose la prise en charge globale du corps, et la prise de conscience de ses oppositions. Il insiste sur l’importance de la jointure entre les membres, qui est le dos, à l’origine de tous les mouvements. En effet, la mœlle dorsale est la mœlle épinière de la danse et le point de concours de toutes les forces, même suggérées (comme le regard). Cela désigne la nature supérieure de l’Homme, qui concentre en un point établi sur la hauteur de la colonne vertébrale l’énergie dont le mouvement n’est que l’émanation assujettie par la pensée. Dans le même ordre d’idée, la simultanéité des différentes positions des membres correspond à l’ordre donné par le dos, qui est donc reflété tout naturellement par les directions de l’en-dehors, de l’en-dedans, et de l’en place. Il rappelle la prévalence de la sensation physique qui apporte la justesse d’exécution sur l’effet visuel apparent.

L’application concrète et simple à partir des enchaînements élémentaires est justifiée par la nécessité de saisir l’approche philosophique du geste dansant ; le corps humain est une création naturelle (ou divine, c’est selon), qui s’insère dans un modèle physique : une trinité circulaire composée du physique, du mental et du spirituel (n’étant pas sans rappeler «l’homme en tant que mesure de toute chose» d’Agrippa von Nettesheim), l’angulation des membres, et l’assouvissement à la règle du toujours centré (qui est à la base du classicisme) obéissent à des principes mathématiques.

Enfin, la communion d’esprit entre le danseur et le spectateur ainsi que la relation aux plus anciennes expressions dont nous sommes les dignitaires (l’»attitude») clôturent la réflexion de Roger Tully, qui, en des temps de fourvoiement intellectuel, n’est pas sans nous enjoindre à se transmuer en Corps Glorieux.

Plus de détails

Prémices du geste dansant. Manuel d’apprentissage de la danse classique. Roger Tully. Editions Gremese, Section Danse, dirigée par Flavia Pappacena. Rome. 144 pages. 15 euros. N° ISBN : 978-88-7301-673-1. Dépôt légal : 2009

 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.