Plus de détails

Aurore. Diverses pièces de Komitas (1869-1935), Alexandre Spendiarian (1871-1928), Aram Khatchaturian (1903-1978), Alexandre Adjémian (1925-1987), Romanos Melikian (1883-1935), Claude Debussy (1862-1918), Camille Saint-Saëns (1835-1921), Gabriel Fauré (1845-1924), Jules Massenet (1842-1912). Karen Khochafian, violon ; Iris Torossian, harpe. 1 CD Loreley LY 033. Code-barre : 3760077080332. Enregistré les 27 et 28 octobre 2008 (lieu non précisé). Notice en français. Durée non précisée.

 

Loreley

Quel étrange CD que cet album intitulé «Aurore», reproduisant sur son visuel la transcription en langue arménienne du substantif cité. Le programme, réunissant une formation quelque peu atypique – violon et harpe – pourrait laisser entendre que nous sommes en présence d’une vraie exploration d’un répertoire méconnu, à caractère ethno-musicologique. Au début du XXe siècle, les compositeurs de l’Europe centrale (Leoš Janácek, Georges Enesco, Béla Bartók… ), mais aussi des pourtours de la Mer Noire s’intéressèrent de près au patrimoine musical de leurs pays ou régions natals.

Karen Khochafian et se sont lancées dans l’enregistrement de diverses pièces du répertoire arménien. En tête des compositeurs retenus, on notera bien sûr la présence de Komitas, de son vrai nom Soghomon Soghomonian, qui fut l’un des exégètes de la musique arménienne. Formé à Berlin, ce musicien n’eut de cesse de répertorier les mélodies de son folklore natal. Arrêté en avril 1915 (l’une des premières victimes du génocide arménien), il ne se remit jamais de l’arrêt brutal mis à sa carrière.

L’interprétation agréable et bien réalisée des deux interprètes nous ouvre des portes sur des pans d’une musique méconnue. La harpe d’, portée par une belle prise de son, nous emmène dans un univers nouveau. Cependant, la litanie des pièces de compositeurs suivant l’œuvre de Komitas se révèle moins intéressante. Et pourquoi nous infliger une é-nième transcription de La méditation de Thaïs de Massenet, du Cygne de Saint-Saëns ou de la Berceuse de Fauré ?

La découverte de Komitas et de son exploration d’un folklore en oubli suffisait largement à rendre ce CD intéressant et ne devrait pas laisser les curieux sur le bord du chemin.

(Visited 122 times, 1 visits today)

Plus de détails

Aurore. Diverses pièces de Komitas (1869-1935), Alexandre Spendiarian (1871-1928), Aram Khatchaturian (1903-1978), Alexandre Adjémian (1925-1987), Romanos Melikian (1883-1935), Claude Debussy (1862-1918), Camille Saint-Saëns (1835-1921), Gabriel Fauré (1845-1924), Jules Massenet (1842-1912). Karen Khochafian, violon ; Iris Torossian, harpe. 1 CD Loreley LY 033. Code-barre : 3760077080332. Enregistré les 27 et 28 octobre 2008 (lieu non précisé). Notice en français. Durée non précisée.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.