À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Ferran Savall, tel père mais pas tel fils, quoique…

Plus de détails

Ferran Savall. Mireu el nostre mar. 1. La cançó del lladrón ; 2. Hora grave ; 3. El Testamento de Amèlia ; 4. El noi de la mare ; 5. Numi, numi ; 6. Mireu el nostre mar (Le cant dels ocells) ; 7. La perla ; 8. Colibrí ; 9. Els Segadors ; 10. Paris. Ferran Savall : voix, guitare, piano ; Mario Mas : guitare et guitare à douze cordes ; Javier Mas : archiluth, mandoline espagnole ; Thor Harald Johnsen : guitare « batent », Jordi Gaspar, Bjorn Kjellemyr : contrebasse ; Dimitris Psonis : triangle. Enregistré au Musikkloftet, Oslo, Norvège ; au Studio Tibor Varga, Sion, Suisse ; à la Cité de la Musique de Paris, France, en 2006 et 2007. 1 CD Alia Vox AV9858. Livret de 60 pages avec les paroles et des commentaires par l’auteur en cinq langues (catalan, français, espagnol, allemand, italien) Code barre : 7 619986 098586. Livret Durée : 44’45’’

 

 Evacuons d’abord la généalogie. Oui, , le père et Monserrat Figuerras, la mère sont parfaitement connus des amateurs de musiques anciennes du Moyen-âge à l’époque baroque (voir par exemple leur disque Lux Feminae, Clef ResMusica). Leur fils Ferran a donc grandi au sein d’une des familles les plus musiciennes d’Europe. Certes, le label Alia Vox qui publie Mireu el nostre mari (Regardez notre mer) est le label – fort bien réputé – créé par pour produire des disques répondant à ses exigences.

Oui, mais Ferran Savall n’est pas un musicien baroque. S’il est aussi catalan que son père, sa guitare est folk, et son influence vocale est celle de Jeff Buckley. Parce que chez les Savall la musique est une affaire de famille, il s’entoure de Javier Mas, l’accompagnateur de Leonard Cohen, et de son fils Mario Mas.

Quand il revisite les chansons traditionnelles catalanes – jusqu’à l’hymne catalan Els Segadors – il le fait avec beaucoup de goût et d’économie, à la pointe de la guitare et de quelques instruments choisis pour leur délicatesse, archiluth, mandoline ou triangle. Quand il s’aventure vers la musique hébraïque et qu’il pare la berceuse traditionnelle Numi Numi de rythmes et d’ornements d’Afrique du nord et de l’ouest, il signe le meilleur titre de l’album. Autre titre particulièrement réussi au sein d’un album de belle facture, La cançó del lladrón, qui ouvre le disque. Dans cette chanson du voleur encore plus que dans les autres chansons, la voix a une légèreté, une fragilité qui fera fondre plus d’un cœur.

Plus de détails

Ferran Savall. Mireu el nostre mar. 1. La cançó del lladrón ; 2. Hora grave ; 3. El Testamento de Amèlia ; 4. El noi de la mare ; 5. Numi, numi ; 6. Mireu el nostre mar (Le cant dels ocells) ; 7. La perla ; 8. Colibrí ; 9. Els Segadors ; 10. Paris. Ferran Savall : voix, guitare, piano ; Mario Mas : guitare et guitare à douze cordes ; Javier Mas : archiluth, mandoline espagnole ; Thor Harald Johnsen : guitare « batent », Jordi Gaspar, Bjorn Kjellemyr : contrebasse ; Dimitris Psonis : triangle. Enregistré au Musikkloftet, Oslo, Norvège ; au Studio Tibor Varga, Sion, Suisse ; à la Cité de la Musique de Paris, France, en 2006 et 2007. 1 CD Alia Vox AV9858. Livret de 60 pages avec les paroles et des commentaires par l’auteur en cinq langues (catalan, français, espagnol, allemand, italien) Code barre : 7 619986 098586. Livret Durée : 44’45’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.