Festivals, La Scène, Musique d'ensemble

Déflagrations vocales à Éclats de voix 2009

Plus de détails

Auch, Théâtre. 25-VI-2009. Cami, la vie drôle, spectacle théâtral d’après Pierre-Henri Cami (1884-1958). Adaptation : Agathe Mélinand ; mise en scène et corstumes : Laurent Pelly ; scénographie : Marie La Rocca ; lumières : Gregory Faroux ; son : Aline Loustalot. Atelier volant du Théâtre National de Toulouse : Vincent Bramoullé, Marie-Lis Cabrières, Benjamin Hubert, Pascal Lambert, Benjamin Meneghini, Charlène Ségéral, Emilie Vaudou, comédiens ; Joël Grare, percussions.

Auch, Théâtre. 26-VI-2009. Exercices de style, d’après Raymond Queneau. Mise en scène : Dominique Ratonnat ; musique : Bruno Lecossois ; costumes : Laurence Alquier ; chorégraphie : Myriam Hervé-Gil ; son et lumières : Jean Séverac. Compagnie Les Grandes Gueules : Elsa Gelly, soprano ; Tania Margarit, mezzo-soprano ; David Richard, baryton ; Bruno Lecossois, basse.

Auch, Théâtre. 27-VI-2009. Friends. William Byrd (1543-1623) : Sing Joyfully ; Ye sacred Muses. Thomas Tallis (1505-1585) : Hear the voice and prayer. Josquin des Prés (1450-1521) : Scaramella ; Nymphes des bois. Johannes Ockeghem (1420-1497) : Alma redemptoris mater. Darius Milhaud (1892-1974) : Psaume 121. Francis Poulenc (1899-1963) : Chansons françaises (extraits). Joby Talbot (né en 1971) : The Wishing Tree. Howard Goodall (né en 1958) : All the Queen’s horses. Jocelyn Pook (née en 1960) : Mobile. William S Gilbert (1836-1911) & Arthur Sullivan (1842-1900) : arrangements d’extraits de The Mikado, The Pirate of Penzance & The Ghosts’High Noon. John Lennon (1940-1980) & Paul McCartney (né en 1942) : arrangements de Honey Pie, Blackbird, Obladi-oblada & Michelle. The King’s Singers : David Hurley & Timothy Wayne-Wright, contre-ténors ; Paul Phœnix, ténor ; Philip Lawson & Christopher Gabbitas, baryton ; Stephen Connolly, basse.

12e édition pour Eclats de voix, festival auscitain qui nous suivons fidèlement depuis plusieurs années (lire nos compte-rendus des éditions 2007 et 2008). Pour 2009, l’affiche préparée par Patrick de Chirée, directeur des festivités, a malheureusement fait une crise d’amincissement. Encore un coup de l’effet crise. Si le nombre de spectacles et animations est vu à a baisse, la qualité et la diversité en revanche se maintiennent.

Pour l’ultime week-end, après Pink Turtle, A Sei Voci, Scandicus ou le Chœur d’hommes de Sartène, Eclats de voix présentait de la voix… parlée, avec Cami, la vie drôle, un spectacle conçu par et pour l’Atelier volant, un troupe de jeunes comédiens en formation au Théâtre National de Toulouse – volant car ils parcourent la région Midi-Pyrénées. Pierre-Henri Cami, humoriste originaire de Pau qui vécut au tournant du siècle, est l’auteur de saynètes surréalistes dans l’esprit et le prolongement d’Alfred Jarry. Nous assistons à la mise en scène de L’assassinat de l’accordeur de participes, de Denise la mouche chasseresse ou de La chasse à courre en appartement. Petits moments drolatiques, plus imaginaires que Jean Tardieu, moins grivois qu’Alfred Jarry et nettement moins grinçants que , pour citer quelques auteurs qui se sont illustrés dans cette forme d’expression. Les excellents jeunes comédiens de l’Atelier volant enchaînent sketches et saynètes sans temps mort, chaque texte bénéficiant d’une illustration musicale faite par le touche-à-tout Joël Grare, improvisant sur divers objets (surtout en céramique) devenus percussions d’une soirée.

Retour à la musique vocale le lendemain, toujours alliée à la littérature, avec ces Exercices de style d’après Raymond Queneau. Bruno Lecossois a composé autant d’exercices de styles musicaux, de la Renaissance à Rn’B actuel en passant par le théâtre musical des années 70, la «nouvelle chanson française», la pop, l’opéra, … adapté selon une sélection de 23 des 99 Exercices de Queneau. Un spectacle désopilant, réglé au millimètre près par Dominique Ratonnat et Myriam Hervé-Gil et servi par quatre chanteurs tout autant acteurs. Saluons aussi la performance technique, faite d’une excellente sonorisation pilotée par Jean Séverac.

Enfin, pour la sixième fois en 10 ans, les reprennent résidence le temps d’une soirée. Auch est sans nuls doutes leur unique point de chute en France avec Saint-Cloud, exception faite du trop discret «concert des 40 ans» à Paris. Leur programme, intitulé «Friends» (aucun rapport avec la série télévisée) met en parallèle des créateurs par paires, qu’ils aient été maîtres et élèves, amis ou associés. Le début des festivités avec (l’élève) et (le maître) confirment leur excellence dans ce répertoire de l’Age d’or anglais, entre Henry VIII et Elizabeth I. La suite, consacrée à la musique française (Des Prés / Ockeghem, Milhaud / Poulenc) montrent à quel point la prononciation du français, point faible de leurs concerts précédents, est en progression. Les Chansons françaises de Poulenc, souvent interprétées, gagnent ce soir en gouaille et en «esprit gaulois». La seconde partie est exclusivement brittanique, avec trois commandes pour le Jubilé d’or de la reine Elizabeth II en 2002 signées Joby Talbot, Howard Goodall et Jocelyn Pook. Des œuvres aux intérêts divers, de l’anecdotique à l’humoristique. L’intérêt descendait d’un cran avec ces extraits arrangés des musicals signés Gilbert & Sullivan, des auteurs qui font salle comble outre-Manche mais dont le style reste désespérément étranger à toute sensibilité venue d’Europe continentale. Enfin, quatre chansons du duo Lennon/McCartney, grands classiques des , venaient logiquement clore ce programme «Friends». Un triomphe évident a salué la performance, et ce public généreux s’est vu récompensé de plusieurs rappels, dont un dans les escaliers du théâtre. Une simplicité et une générosité de la part de ces six interprètes qui ne sont pas si courantes dans le milieu de la musique classique.

Crédit photographique : photo © Alain Huc de Vaubert

Plus de détails

Auch, Théâtre. 25-VI-2009. Cami, la vie drôle, spectacle théâtral d’après Pierre-Henri Cami (1884-1958). Adaptation : Agathe Mélinand ; mise en scène et corstumes : Laurent Pelly ; scénographie : Marie La Rocca ; lumières : Gregory Faroux ; son : Aline Loustalot. Atelier volant du Théâtre National de Toulouse : Vincent Bramoullé, Marie-Lis Cabrières, Benjamin Hubert, Pascal Lambert, Benjamin Meneghini, Charlène Ségéral, Emilie Vaudou, comédiens ; Joël Grare, percussions.

Auch, Théâtre. 26-VI-2009. Exercices de style, d’après Raymond Queneau. Mise en scène : Dominique Ratonnat ; musique : Bruno Lecossois ; costumes : Laurence Alquier ; chorégraphie : Myriam Hervé-Gil ; son et lumières : Jean Séverac. Compagnie Les Grandes Gueules : Elsa Gelly, soprano ; Tania Margarit, mezzo-soprano ; David Richard, baryton ; Bruno Lecossois, basse.

Auch, Théâtre. 27-VI-2009. Friends. William Byrd (1543-1623) : Sing Joyfully ; Ye sacred Muses. Thomas Tallis (1505-1585) : Hear the voice and prayer. Josquin des Prés (1450-1521) : Scaramella ; Nymphes des bois. Johannes Ockeghem (1420-1497) : Alma redemptoris mater. Darius Milhaud (1892-1974) : Psaume 121. Francis Poulenc (1899-1963) : Chansons françaises (extraits). Joby Talbot (né en 1971) : The Wishing Tree. Howard Goodall (né en 1958) : All the Queen’s horses. Jocelyn Pook (née en 1960) : Mobile. William S Gilbert (1836-1911) & Arthur Sullivan (1842-1900) : arrangements d’extraits de The Mikado, The Pirate of Penzance & The Ghosts’High Noon. John Lennon (1940-1980) & Paul McCartney (né en 1942) : arrangements de Honey Pie, Blackbird, Obladi-oblada & Michelle. The King’s Singers : David Hurley & Timothy Wayne-Wright, contre-ténors ; Paul Phœnix, ténor ; Philip Lawson & Christopher Gabbitas, baryton ; Stephen Connolly, basse.

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.