Plus de détails

Tomaso Albinoni (1671-1751) : Concertos pour hautbois. Paul Dombrecht : hautbois baroque et direction. Il Fondamento. 1 CD Fuga Libera Fug 554. Code barre : 5 400439 005549. Enregistrement à Anvers à l’Augustinus Muziedcentrum, 28-31 octobre 2008. Notice bilingue (français, anglais). Durée : 66’10’’

 

Il y a quelques mois, Chiaria Banchini proposait un CD nous permettant de redécouvrir des œuvres de , les Sinfonie a cinque op. 2, d’une ineffable intensité. Elle faisait palpiter le cœur d’une Venise rêvée, irréelle, délicate et lumineuse. La mélancolie s’y reflétait dans les lueurs de la nuit, aussi multiple que les âmes à jamais évanouies d’un temps perdu. Ici, le hautboïste et son ensemble Il Fondamento, nous font entendre une autre facette d’Albinoni qui se décrivait lui – même comme « dilettante veneto de musico di violino ». Et pour préserver ce bonheur subtil qu’est le dilettantisme, il composait pour les jeunes filles sages et de bonnes familles des concerti. En interprétant cette musique virtuose, elles se préparaient à être de futures épouses effacées au son d’une musique devant leur permettre peut être, d’oublier dans les brumes vénitiennes l’ennui du temps qui passe.

Aux jeux des masques et bergamasques, la musique d’Albinoni fait danser les lumières sur les canaux mais ici la mélancolie vénitienne disparaît et les reflets sont ceux des ombres heureuses. Les concerti ici proposés se révèlent élégants et joyeux. Leur beauté presque épurée mais profondément chaleureuse, ne porte aucune trace de sensualité et la virtuosité musicale nécessaire à leur interprétation semble se concentrer non sur l’expression des affects mais sur une technique aux qualités pédagogiques et morales si nécessaire à la vertu des jeunes filles.

Les interprètes nous y font entendre la musicalité tendre et agréable du hautbois, donnant à la matière sonore la sensation douce du velours et l’ensemble des concerti nous ravissent par cette impression de fugacité qui semble caractériser l’effet recherché par Albinoni dans ces œuvres, dont l’objectif est de distraire plus que d’interroger. La prise de son aérée contribue à donner cette impression de rondeur. Le livret bien documenté permet de suivre les objectifs d’Albinoni. Il nous montre un musicien prenant plaisir à composer afin de participer à cette quête du bonheur, même si cela peu paraître futile. Cette musique cultive ainsi un art de vivre visant à rendre le quotidien plus radieux.

(Visited 64 times, 1 visits today)

Plus de détails

Tomaso Albinoni (1671-1751) : Concertos pour hautbois. Paul Dombrecht : hautbois baroque et direction. Il Fondamento. 1 CD Fuga Libera Fug 554. Code barre : 5 400439 005549. Enregistrement à Anvers à l’Augustinus Muziedcentrum, 28-31 octobre 2008. Notice bilingue (français, anglais). Durée : 66’10’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.