Festivals, La Scène, Musique de chambre et récital

Robin Renucci & Mikhaïl Rudy : Looking for Kafka

Plus de détails

Dinard. Auditorium Stéphane Bouttet. 22-VIII- 2009. Extraits des Lettres à Milena de Franz Kafka (1883- 1924). Leoš Janáček (1854- 1928) : Dans les brumes, n°1 ; Sur un sentier recouvert : Nos soirées, Une feuille emportée ; Dans les brumes, n°2 ; Sur un sentier recouvert : Anxiété indicible, En pleurs, livre 3 n°2 (Paralipomena), Elles bavardaient en hirondelles ; Pressentiment extrait de la Sonate « 1er octobre 1905 » ; Sur un sentier recouvert : la chevèche ne s’est pas envolée! ; Dans les brumes, n°4  ; Dans les brumes, n°1. Robin Renucci, récitant. Mikhaïl Rudy, piano

Festival international de musique de Dinard

Lecture-récital ou plus justement portrait d’un Kafka intime, le dernier spectacle du Festival International de Musique de Dinard n’est pas de ces fins festives comme on pourrait s’attendre d’une clôture. Plutôt le contraire. Alliant un choix des Lettres à Milena avec des pièces de Janáček, il donne tantôt à endurer, tantôt à rire et beaucoup à penser.

Car cette correspondance passionnée est d’une sincérité troublante, cynique, qu’on n’oserait qu’avec le «fantôme de l’autre». Elle est le seul lien entre Kafka et Milena, sa traductrice plus jeune de treize ans. Lui est tourmenté, analytique, apeuré et cultive obstinément la distance géographique. L’agencement des choix musicaux souligne l’émotivité, capture son âme au-delà des mots : son lyrisme presque naïf, son romantisme rêveur, une langueur insurmontable… un amour fou qui peine à s’assumer.

Le décor sommaire parle d’ascèse, Janáček évoque l’hédonisme. Le texte doute, pause, se lamente mais la musique évoque la confiance, la plénitude. La musique le comprend comme personne. Le plus souvent, elle le simplifie et dynamite les édifices linguistiques avec lesquels il se protège.

La mise en scène n’est encore qu’esquisse mais compense par l’élégance (Robin Renucci). Janáček, ne bénéficie pas du même traitement, parfois précipité, manquant de saveur et de caractère (Mikhaïl Rudy). Mais l’ombre ne noircit pas tout le tableau car l’expérience est exaltante et vaut le détour. Parmi ceux qui l’auront entrepris, on comptera Bernadette Chirac ou Kun Woo Paik, directeur artistique du festival. Une escale des plus recommandables.

Crédit photographique : Robin Renucci & Mikhail Rudy © DR

(Visited 45 times, 1 visits today)

Plus de détails

Dinard. Auditorium Stéphane Bouttet. 22-VIII- 2009. Extraits des Lettres à Milena de Franz Kafka (1883- 1924). Leoš Janáček (1854- 1928) : Dans les brumes, n°1 ; Sur un sentier recouvert : Nos soirées, Une feuille emportée ; Dans les brumes, n°2 ; Sur un sentier recouvert : Anxiété indicible, En pleurs, livre 3 n°2 (Paralipomena), Elles bavardaient en hirondelles ; Pressentiment extrait de la Sonate « 1er octobre 1905 » ; Sur un sentier recouvert : la chevèche ne s’est pas envolée! ; Dans les brumes, n°4  ; Dans les brumes, n°1. Robin Renucci, récitant. Mikhaïl Rudy, piano

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.