À emporter, CD, Musique symphonique

Sol Gabetta dans la cour des grands

Plus de détails

Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Concerto pour violoncelle n°2 op. 126  ; Sonate pour violoncelle et piano op. 40. Sol Gabetta, violoncelle ; Mihaela Ursuleasa, piano ; Orchestre Philharmonique de Munich, direction Marc Albrecht. 1 CD RCA. Références et code barre : 8 8697359612 8. Enregistré en concert à Munich les 11-13 janvier 2008 (concerto) et en studio à Zurich les 29-31 mai 2008. Notice français, allemand, anglais. Durée : 66’01.

 

Les Clefs ResMusica

Première qualité du disque de la talentueuse violoncelliste argentine , l’interprète a une connaissance intime du Concerto pour violoncelle n°2 en concert. Dès 2004 elle l’interprétait magistralement sous la baguette de Gergiev au Festival de Lucerne. Seconde qualité, l’enregistrement a été réalisé en public, l’expérience du concert étant plus à même de faire ressortir la tension qui est la condition sine qua non d’une interprétation réussie de la musique de Chostakovitch. Cette exigence de tension est d’autant plus forte que l’option interprétative de – identique à celle du concert avec Gergiev – et du chef est celle de l’intériorité. En studio, la concurrence avec l’école russe dans cette œuvre à l’austère beauté aurait été difficile à surmonter. L’urgence du concert permet à la violoncelliste de réaliser sa vision interprétative et de s’imposer dans la cour des grands, y compris parmi les Russes.

La Sonate pour piano et violoncelle op. 40, enregistrée en studio avec la pianiste roumaine , est un bon complément. L’œuvre, composée en 1934 avait surpris par son classicisme, rompant avec les expérimentations qui s’étaient poursuivies jusqu’à la composition de Lady Macbeth du district de Mzensk. Elle s’imposa de ce fait rapidement dans les salles de concert de l’époque, et compta parmi les rares œuvres considérées comme valables par le régime soviétique aux cotés de la Symphonie n°5 ou du Quintette avec piano. L’interprétation, pleine de vie et de chaleur, aurait gagné une pointe supplémentaire de dramatisme si elle avait été enregistrée en concert. Quoi qu’il en soit, un très beau disque Chostakovitch.

Plus de détails

Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Concerto pour violoncelle n°2 op. 126  ; Sonate pour violoncelle et piano op. 40. Sol Gabetta, violoncelle ; Mihaela Ursuleasa, piano ; Orchestre Philharmonique de Munich, direction Marc Albrecht. 1 CD RCA. Références et code barre : 8 8697359612 8. Enregistré en concert à Munich les 11-13 janvier 2008 (concerto) et en studio à Zurich les 29-31 mai 2008. Notice français, allemand, anglais. Durée : 66’01.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.