À emporter, CD, Musique symphonique

Quintessence du Brésil de Villa-Lobos dans un coffret !

Plus de détails

Heitor Villa-Lobos (1887-1959) : Intégrale des Choros, des Bachianas Brasileiras et de la musique pour guitare. Anders Miolin, guitare. Orchestre Symphonique d’Etat de São Paulo, direction : John Neschling et Roberto Minczuk. 1 coffret de 7 CD BIS. Référence : BIS CD 1830/32. Enregistré entre 1994 (intégrale de l’œuvre pour guitare) et 2005 (Choros). Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 8h44mn

 

Les Clefs d'or

Le label suédois Bis dont on connaît la capacité à exploiter judicieusement son catalogue, offre, en coffret, la quintessence de l’art d’un compositeur génial : les Choros et les Bachianas Brasileiras de Villa-Lobos.

Les Choros sont une tentative remarquable de fusionner la musique orchestrale et la musique des rues du Brésil. Le Choro désigne des danses européennes, comme les polkas et les valses, jouées, en petit groupe, par des musiciens des rues de Rio de Janeiro. Revenant d’un voyage à Paris, en 1923, le compositeur s’est ainsi lancé dans une somme qui le consacra comme un créateur typiquement brésilien. Fusion des styles, des mélodies et des tendances de l’avant-garde européenne, le cycle des douze Choros nécessite des effectifs instrumentaux variés de la guitare seule au grand orchestre. C’est tout le Brésil avec ses percussions caractéristiques, sa lumière et ses chants d’oiseaux qui s’exprime à travers les instruments de l’orchestre classique. Si l’ensemble du cycle montre un compositeur aussi à l’aise dans le ciselage des petites formes que dans les aplats colorés du grand orchestre, certaines parties comme le Choros n°6 pour orchestre sont des chefs d’œuvres absolus de la musique du XXe siècle.

De retour au Brésil, dans les années 1930, Villa-Lobos fut chargé de différentes missions sur l’éducation musicale au Brésil. Il se lança alors dans une tentative de fusion de la musique de Bach et de celle du Brésil : les Bachianas Brasileiras. Selon le compositeur, la musique de Bach «avait l’habileté de parler à tout le monde, quels que soient la nationalité, la race ou les antécédents, un langage commun avec une franchise qui le rend équivalent à une musique folklorique globale. » La série des Bachianas Brasileiras est composée entre 1930 et 1945, pour différents groupes instrumentaux ; elle mêle des titres génériques (Prélude, Aria, Danse) à des titres purement brésiliens (Embolada, Pontei, Modinha…).

L’Orchestre Symphonique d’Etat de São Paulo est dirigé par deux chefs brésiliens : et . Conscients de graver «pour l’histoire», la musique de leur plus illustre musicien, les instrumentistes se surpassent. Bis étant un label hifiste reconnu, les moindres teintes et couleurs de cette musique sont rendues avec précision et luminosité.

En complément de ces deux cycles, Bis propose l’intégrale de la musique pour guitare solo sous les doigts de .

Ce coffret est un jalon essentiel et incontournable de la musique du XXe siècle, il marque la consécration d’un compositeur génial mais il reste un moment de musique grandiose et enchanteur à travers un Brésil à la fois songeur et rêvé ; une promenade au milieu des sortilèges et des couleurs de la forêt amazonienne.

Plus de détails

Heitor Villa-Lobos (1887-1959) : Intégrale des Choros, des Bachianas Brasileiras et de la musique pour guitare. Anders Miolin, guitare. Orchestre Symphonique d’Etat de São Paulo, direction : John Neschling et Roberto Minczuk. 1 coffret de 7 CD BIS. Référence : BIS CD 1830/32. Enregistré entre 1994 (intégrale de l’œuvre pour guitare) et 2005 (Choros). Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 8h44mn

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.