Et de l’aube émerge ?…

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Alexandre Scriabine (1875-1915) : Préludes op. 11. Karol Szymanowski (1882-1937) : Préludes op. 1. Kirill Zaborov (né en 1970) : Hommage à la mémoire de Dimitri Chostakovitch op. 4. ; Suite-Fantaisie op. 1. Guigla Katsarava, piano. 1 CD Polymnie. Référence POL 150 658. Code barre : 3 576071 506583. Enregistré au studio 47’3’’à Ivry-sur-Seine en décembre 2008. Notice en français et anglais. Durée : 75’.

 

Dans un programme quasi-identique à celui qu’il a donné en concert salle Cortot en avril 2009, le pianiste géorgien rend hommage aux œuvres composées dans la jeunesse de compositeurs slaves. D’où probablement le titre du disque « … Et de l’aube émerge… ».

Le Russe Scriabine composait ses Préludes avant 25 ans, le Polonais Szymanovski achevait les siens à 18 ans en 1900, avant même d’entrer au Conservatoire de Varsovie, et les pièces du Biélorusse Zaborov sont écrites par un compositeur trentenaire. Au-delà de l’âge des musiciens et de la grosse centaine d’années qui sépare les Préludes de Scriabine de la Suite-Fantaisie de Zaborov, les œuvres ont en commun un post-romantisme patent ou latent, imprégné de sensibilité plutôt que d’effets de virtuosité tape à l’œil.

La relative homogénéité des œuvres choisies, combinée au caractère lisse que confère l’enregistrement en studio, ne permet pas au pianiste de restituer le relief et la tension qu’il dégage en concert. La poésie de l’aube est là, mais , devant un public, sait aller beaucoup plus loin dans l’expression et la variété des sentiments.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.