Plus de détails

Milan. Auditorium de Milan. 20-XII-2009. Alexandre Glazounov (1865-1936) : poème lyrique, Op. 12 ; concerto en mi bémol majeur pour saxophone et orchestre, Op. 109 : Piotr Illitch Tchaïkovski (1840-1893) : Casse-noisette, suite de ballet, Op. 71. Asya Fateyeva, saxophone ; Orchestre symphonique de Milan, direction : Evgeny Bushkov

Orchestre Giuseppe Verdi de Milan

Concert de Noël à Milan avec l’inévitable suite du Casse-noisette de Tchaïkovski, qui, comme toujours, séduit le public et toutes les générations. Brillant violoniste, lauréat de plusieurs concours, dont le Reine Elisabeth à Bruxelles, devenu chef d’orchestre, cerne avec élégance et sens de la chorégraphie les différents épisodes de la suite d’orchestre. L’orchestre symphonique de Milan ne possède pas la sonorité des phalanges russes, mais la formation lombarde sait répondre avec attention aux sollicitations du chef et livre une prestation technique léchée. Devant l’enthousiasme du public, le chef et les musiciens relancent une»danse russe».

Ce type de concert de Noël, assuré de remplir dans tous les cas, est souvent l’occasion de programmer quelques raretés. Musicien qui stagne en marge des programmations, Glazounov se voyait célébré avec deux de ses compositions. Le Poème lyrique, œuvre de jeunesse, est un andantino qui s’écoule avec une nostalgie et brille de couleurs toutes russes dans ses mélodies et son orchestration. Cette pièce, plutôt séduisante, mérite la programmation et s’impose comme une belle ouverture de concert. On ne peut hélas pas en dire autant du Concerto pour saxophone ! Créée à titre posthume, cette pièce reste une œuvrette de seconde zone. Le talent de la jeune saxophoniste et l’accompagnement du chef ne peuvent rien pour sauver cette partition de l’ennui…Fort heureusement, la pièce, très concise, ne dépasse pas le quart d’heure !

Un sympathique concert de fin d’année dont on retient le nom du chef promis à un bel avenir. Précision technique, musicalité et sens de la narration imposent comme un héritier des chefs russes du passé.

Crédit photographique : Evgeny Bushkov © Oleg Nachinkin

Plus de détails

Milan. Auditorium de Milan. 20-XII-2009. Alexandre Glazounov (1865-1936) : poème lyrique, Op. 12 ; concerto en mi bémol majeur pour saxophone et orchestre, Op. 109 : Piotr Illitch Tchaïkovski (1840-1893) : Casse-noisette, suite de ballet, Op. 71. Asya Fateyeva, saxophone ; Orchestre symphonique de Milan, direction : Evgeny Bushkov

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.