Plus de détails

Franz Xaver Richter (1709-1789) : Messa pastorale (Messe de Noël), Magnificat, Sinfonia en Ré. Marzena Lubaszka, soprano ; Piotr Lykowski, alto ; Maciej Gocman, ténor ; Bogdan Makal, basse. Wroclaw philharmonic choir, Wroclaw philharmonic orchestra, direction : Andrej Kosendiak. 1 CD Cyprès. CYP 1659. Code barre : 5 412217 016593. Enregistré en mai 2008 à Mittlach. Notice de présentation en : français, anglais et allemand. Durée : 51’11

 

Un compositeur morave, consacré à Mannheim et Strasbourg, enregistré par un ensemble polonais pour un label belge. L’Europe, du moins en musique, est une réalité !

En 1769, arrive à Strasbourg auréolé de ses succès et précédé par sa réputation. À Mannheim, centre de la vie musicale européenne, il a fondé, avec Johann Stamitz, l’école symphonique de Mannheim et il continue ses pérégrinations européennes en passant par la capitale alsacienne. Il y bénéficie de conditions de travail optimales avec un orchestre de trente musiciens, un grand chœur et un solide budget. Rattaché à la France, en 1681, Strasbourg, redevenue catholique, multiplie les fastes pour rendre gloire à la religion du roi de France. Richter est enthousiasmé par ce climat positif et sa fécondité artistique en est stimulée. Il compose, lors de son mandat comme Maître de Chapelle de la Cathédrale de Strasbourg (1769-1789) : une quarantaine de messes, des psaumes, des motets, un Requiem, un Te Deum et un cycle sur les Leçons des ténèbres.

En 1998, l’association Alsace terre de culture découvre des partitions inconnues de . Un premier disque, consacré à la recréation des Leçons de Ténèbres, voit le jour (disque édité chez Cyprès), suivi ce cette deuxième galette qui s’articule autour de la Messe pastorale.

Composée pour les fêtes de Noël 1780, cette messe nécessite un effectif instrumental et choral imposant afin de marquer la grandeur de Noël mais aussi du roi de France, représentant de dieu sur terre ! Mais la majesté, toute royale, de cette musique ménage des moments plus apaisés en accord avec la piété plus intimiste de Noël. Le Magnificat poursuit dans cette verve musicale efficace alors que la Symphonie en ré, composée à Mannheim présente un effectif plus réduit et un style dans la lignée de la cour palatine.

Les interprètes polonais sont concernés par cette mise en valeur du compositeur et s’acquittent, avec musicalité et richesses des timbres, de cette entreprise de résurrection d’un pan oublié de l’histoire de la musique en France. La prise de son, très lumineuse et précise, rend justice aux saveurs de cette musique

Un beau produit qui contribue à combler les lacunes de la discographie et participe à l’enrichissement de nos connaissances du patrimoine de la vie musicale française.

(Visited 40 times, 1 visits today)

Plus de détails

Franz Xaver Richter (1709-1789) : Messa pastorale (Messe de Noël), Magnificat, Sinfonia en Ré. Marzena Lubaszka, soprano ; Piotr Lykowski, alto ; Maciej Gocman, ténor ; Bogdan Makal, basse. Wroclaw philharmonic choir, Wroclaw philharmonic orchestra, direction : Andrej Kosendiak. 1 CD Cyprès. CYP 1659. Code barre : 5 412217 016593. Enregistré en mai 2008 à Mittlach. Notice de présentation en : français, anglais et allemand. Durée : 51’11

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.