Plus de détails

Gustav Mahler (1860-1911) : symphonie n°1 en ré majeur « Titan ». Pittsburgh Symphony Orchestra, direction : Manfred Honeck. 1 SACD Exton. Référence : EXCL-00026. Enregistré, en concert, en septembre 2008, au Heinz Hall de Pittsburgh. Notice de présentation en japonais et anglais. Durée : 57′

 


Né en 1958, le chef d’orchestre autrichien , bien que moins médiatisé que d’autres artistes de cet État (à l’image de Franz-Welser Möst qui dirigera le concert du Nouvel an 2011 du Philharmonique de Vienne), est un musicien expérimenté et inspiré.

Après différents postes à Leipzig, Oslo et Stockholm, il est chef auprès de l’opéra de Stuttgart et surtout directeur musical de l’orchestre de Pittsburgh depuis la saison 2008-2009. Devant le succès de ce tandem, son contrat a été prolongé jusqu’à la saison 2015-2016. Une telle collaboration, laisse, dans les pays francophones, rêveur…

Quant à l’orchestre de Pittsburgh, même s’il n’a pas le prestige des phalanges de Boston, New York, Los Angeles, Chicago et Cleveland, il présente une histoire à faire pâlir la plupart des orchestres ! Il a eu, comme directeurs musicaux, des légendes comme : Reiner, Maazel, Jansons ou Klemperer…

Pour marquer la nouvelle ère de l’orchestre avec, à sa tête, , une collection de disques est en cours d’édition chez Exton. Choix curieux, car si le label hifiste japonais présente des atouts majeurs en terme de technique, il reste très rare dans les bacs des disquaires car assez mal distribué.

Captée live, en septembre 2008, lors des concerts inauguraux de Honeck comme Directeur musical, sa symphonie n°1 de Mahler a de l’allure. On reste, tout d’abord, assez sidéré du niveau technique de la phalange qui, en terme de pratique de cette pièce n’a rien à envier aux plus grandes formations mondiales d’Amsterdam à Berlin !

Cette «première» de Mahler est bien tenue et menée avec efficacité et sens des dynamiques. Même si parfois, on pourrait être plus mordant et incisif (dernier mouvement), la beauté des timbres de l’orchestre resplendissent sous la battue attentionnée du chef ! On admire particulièrement des mouvements centraux cernés avec justesse et sens du rythme.

Ce disque se place sur le podium des versions récentes, juste derrière Zinman (RCA) et Boulez (DGG) et cet album ne cesse de se bonifier au fil des écoutes !

Plus de détails

Gustav Mahler (1860-1911) : symphonie n°1 en ré majeur « Titan ». Pittsburgh Symphony Orchestra, direction : Manfred Honeck. 1 SACD Exton. Référence : EXCL-00026. Enregistré, en concert, en septembre 2008, au Heinz Hall de Pittsburgh. Notice de présentation en japonais et anglais. Durée : 57′

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.