À emporter, CD, Musique symphonique

Ignacy Paderewski, un grand homme d’État et sa grande symphonie

Plus de détails

Ignacy Paderewski (1860-1941) : Symphonie en si mineur « Polonia » op. 24. BBC Scottish Symphony Orchestra, direction : Jerzy Maksymiuk. 1 CD Hyperion série Helios CDH55351. Code barre : 034571153513. Enregistré les 22 et 23 janvier 1998 à la Greyfriars Church, Édimbourg, Écosse. Notices trilingues (anglais, français, allemand) excellentes (Adrian Thomas). Durée : 74’21.

 

(1860-1941), pianiste, compositeur et homme d’État polonais, est loin de n’être que l’auteur du célèbre menuet pour piano solo ! Figure légendaire, il était considéré comme l’un des géants du piano, une sorte de Liszt polonais qui fut l’un des témoins d’une époque finissante où les interprètes de génie étaient également remarquables compositeurs ayant quelque chose à dire et à bien le dire : dans le domaine de la musique orchestrale, il nous a laissé notamment un Concerto pour piano (1888) – très bien accueilli par Saint-Saëns – et une Fantaisie Polonaise sur des thèmes originaux pour piano et orchestre (1893), ainsi qu’une Symphonie dite « Polonia », d’une durée d’environ 75 minutes.

La Symphonie « Polonia » (1903-1908) de Paderewski fut enregistrée naguère par le chef d’orchestre Bohdan Wodiczko pour le label Muza Polskie Nagrania, dans une version superbe mais malheureusement fort cruellement tronquée, et publiée notamment en 1975 sous forme d’un microsillon allemand Musicaphon. Il était courant de jouer cette version amputée et réduite à une durée de 52 minutes, durée qui pouvait certes convenir au temps limité d’un concert, et se justifier également tout naturellement pour l’édition discographique en 33 tours. D’autres amples symphonies post-romantiques, telles que la 3e « Ilya Mouromets » du compositeur soviétique Reinhold Glière, ont également subi un sort identique.

Mais nous sommes actuellement à l’ère du CD, et il était impératif que les pages coupées soient restaurées, dans une interprétation qui n’ait rien à envier à la précédente. C’est ce qu’a réalisé de manière superbe et péremptoire le courageux et audacieux label britannique Hyperion, toujours remarquablement inspiré dans les découvertes de musiques injustement oubliées. La Symphonie « Polonia » retrouve de la sorte son ampleur grandiose d’origine, avec un premier mouvement d’une durée de 30 min, un deuxième de 17 min, et un troisième de 27 min. Il s’agit en l’occurrence de la réédition en sa belle série économique Helios d’un enregistrement Hyperion (CDA67056) qui ne nous avait pas été communiqué à l’époque. De Paderewski, le label anglais nous avait déjà gratifiés d’une magnifique version du Concerto pour piano par l’Orchestre Symphonique de la BBC d’Écosse sous son chef polonais (CDA66452) : non seulement ce chef compatriote était d’évidence tout désigné pour mener à bien l’enregistrement de ce concerto, mais il réalise de la Symphonie « Polonia » une version superlative de grandeur, de précision et d’intensité tour à tour tragique et poétique, toujours aidé dans sa vision par le splendide Orchestre Symphonique de la BBC d’Écosse. Cet orchestre réalise une performance identique à celle des symphonies d’Albéric Magnard ou des pages orchestrales d’Ildebrando Pizzetti et de Nikolaï Roslavets chez le même éditeur : définitive ! Les mélomanes friands de grandes symphonies post-romantiques seront aux anges et comblés !

Plus de détails

Ignacy Paderewski (1860-1941) : Symphonie en si mineur « Polonia » op. 24. BBC Scottish Symphony Orchestra, direction : Jerzy Maksymiuk. 1 CD Hyperion série Helios CDH55351. Code barre : 034571153513. Enregistré les 22 et 23 janvier 1998 à la Greyfriars Church, Édimbourg, Écosse. Notices trilingues (anglais, français, allemand) excellentes (Adrian Thomas). Durée : 74’21.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.