À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Kadouch illumine les Préludes de Chostakovitch

Plus de détails

Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : 24 Préludes op. 34 ; Quintette avec piano op. 57. David Kadouch, piano. Quatuor Ardeo : Carole Petitdemange, violon ; Olivia Hugues, violon ; Caroline Donin, alto ; Joëlle Martinez, violoncelle. 1 CD TransArt Live TR162. Code barre : 3 760036 921621. Enregistré en concert en juillet 2008 au Grand Théâtre de Reims (Flâneries Musicales de Reims). Notice bilingue (français et anglais). 64’21’’

 

Les Clefs ResMusica

Créé en 1999, le label TransArt Live offre régulièrement des enregistrements de concert réalisés dans le cadre du festival des Flâneries musicales de Reims. S’opposant à la souplesse des enregistrements en studio, l’esprit du label trouve sa raison d’être dans la captation sur le vif d’une émotion musicale que seul le concert peut offrir, l’artiste donnant le meilleur de lui-même. Si le risque est avéré, la tâche devient moins ardue lorsque l’on accorde sa confiance à des artistes de grande renommée comme Georges Pludermacher ou Paul Badura-Skoda avec lesquels le label a beaucoup travaillé. Dans le sillage de ces grands noms on retrouve toutefois de jeunes artistes tels que Laure Favre Kahn et Nemanja Radulovic qui ont su relever le défi avec talent.

C’est aujourd’hui le tour de qui à 25 ans à peine développe un curriculum impressionnant, récompensé par une récente Victoire «Révélation instrumentale de l’année» aux «Victoires de la Musique classique 2010». La programmation de ce disque associe les 24 Préludes de Chostakovitch à son Quintette avec piano. Deux œuvres dont la légèreté apparente cache ou dévoile un Chostakovitch très à l’aise avec un clavier sachant improviser et arranger, provoquant sans choquer, cultivant l’ironie jusqu’au grotesque pour en faire un trait marquant d’une personnalité avide de liberté. Les 24 Préludes, forme musicale héritée de Chopin mais retravaillée ici «à la manière de» Jean-Sébastien Bach ou en référence à des compositions marquées par les styles de Czerny, Beethoven, Chopin, Rossini ou Schumann, coulent sous les doigts de . s’y exprime aussi personnellement dans les Préludes n°15, 19 et 21 dans un style clair alliant sarcasme et lyrisme. L’impression laissée par leur écoute est un précieux mélange d’étonnement et de joie pour des pièces qui remplissent l’espace sonore d’une atmosphère qui se regonfle tout à coup de bonheur. La voie semble toute tracée pour entamer l’écoute du Quintette avec piano op. 54 qui porte la marque du retour à Bach et qui valut à son compositeur un succès considérable. Le néoclassicisme s’y exprime dans ses formes les plus traditionnelles, Prélude et Fugue puis Scherzo, Intermezzo et Finale. Pour servir ce quintette, David Kadouch s’appuie sur le talent et la notoriété déjà établi du jeune . Leur association peut être qualifiée de parfaite tant la maîtrise est là, exaltant la fougue du Scherzo et sachant porter l’Intermezzo sans vaciller dans son intimité la plus pure et la plus touchante.

L’écoute de ce disque remplit l’auditeur d’un réel sentiment de travail bien achevé. Si l’on y ajoute la prise de son impeccable, le livret instructif et le packaging professionnel on ne peut qu’inciter le mélomane à se le procurer. En couverture de ce disque, une belle photographie de Caroline Doutre montre un David Kadouch humble, habillé de noir et regardant le sol. Avec cet enregistrement alliant virtuosité et plaisir, le pianiste peut déjà relever la tête et revêtir son plus bel habit de lumière.

(Visited 209 times, 1 visits today)

Plus de détails

Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : 24 Préludes op. 34 ; Quintette avec piano op. 57. David Kadouch, piano. Quatuor Ardeo : Carole Petitdemange, violon ; Olivia Hugues, violon ; Caroline Donin, alto ; Joëlle Martinez, violoncelle. 1 CD TransArt Live TR162. Code barre : 3 760036 921621. Enregistré en concert en juillet 2008 au Grand Théâtre de Reims (Flâneries Musicales de Reims). Notice bilingue (français et anglais). 64’21’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.