La Scène, Opéra, Spectacles divers

O Carmen, pour tout savoir avant la représentation

Plus de détails

Paris, Théâtre du Rond-Point. 19-III-2010. Olivier Martin-Salvan, Anne Reulet-Simon & Nicolas Vial : O Carmen, opéra clownesque. Mise en scène : Nicolas Vial ; costumes : Florence Laforge ; lumières : Pierre Peyronnet. Avec : Olivier Martin-Salvan, comédien ; Aurélien Richard, piano. Musique originale d’Aurélien Richard d’après Carmen de Georges Bizet

Une pièce de théâtre relatant l’envers du décor d’une production d’opéra est déjà en soi un moment d’hilarité assurée. Il y a quelques années, Italienne avec orchestre de mettait en scène une diva capricieuse, une débutante humiliée, un chef d’orchestre bavard et un metteur en scène mégalo. Avec O Carmen, tous les corps de métier d’une maison d’opéra sont brocardés avec humour. La réalité y est à peine déformée, les traits tout justes exagérés. Bien sur les personnages sont caricaturaux : le ténor (Don José) est un benêt, le baryton (Escamillo) un geulard macho, la soprano (Micaela) une idiote, la mezzo (Carmen) pèse bien son double quintal, le chef autoritaire et le metteur en scène allumé cocaïnomane se disputant la paternité du spectacle. Les «petits métiers», secrétaire, assistant, machiniste, choriste, costumier, … en prennent aussi pour leurs grades, sans parler des doublures. Cerise sur le gâteau, les journalistes et les professeurs de chant reçoivent aussi leurs parts.

Si O Carmen est sous-titré opéra clownesque, c’est qu’Olivier Martin-Salvan, tel un clown sur la piste, endosse tous les rôles. Une performance d’acteur époustouflante. Seul en scène, il se livre à un véritable one-man-show virtuose, les seules répliques lui étant données par le piano d’, faisant de son instrument l’autre acteur de cette parodie désopilante. Mais Olivier Martin-Salvan n’est pas que comédien, chantant tour à tour tous les rôles de cette Carmen en gestation, et nous fait découvrir sa voix, ou plutôt ses voix, en chanteur-acteur accompli. O Carmen, opéra clownesque, à voir absolument, pour le texte, la performance d’acteur, et le regard décalé sur le monde lyrique.

Crédit photographique : Olivier Martin-Salvan © Brigitte Enguerrand

Plus de détails

Paris, Théâtre du Rond-Point. 19-III-2010. Olivier Martin-Salvan, Anne Reulet-Simon & Nicolas Vial : O Carmen, opéra clownesque. Mise en scène : Nicolas Vial ; costumes : Florence Laforge ; lumières : Pierre Peyronnet. Avec : Olivier Martin-Salvan, comédien ; Aurélien Richard, piano. Musique originale d’Aurélien Richard d’après Carmen de Georges Bizet

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.