Concerts, La Scène, Musique d'ensemble

Ensemble Oshakan, les jardins de Paradis d’Arménie

Plus de détails

Ennery, église Saint-Aubin. 02-X-2010. Chants populaires et sacrés d’Arménie, de Mirza de Moks, Grégoire de Narek, Khatchatour de Taron, Grigoris de Aghtamar, Vartabed Komitas et auteurs anonymes. Trio Oshakan : Méry Vartanian, kanon ; Seyran Avakian, chant, percussions ; Grigor Arakelian, tav kemani, arrangements

Déjà connu en France avec le concert inaugural de l’»Année de l’Arménie» en 2006, l’ se décline aussi en trio autour de son directeur musical, une formation intimiste, idéale pour l’exécution des musiques de cour de l’Arménie bagratide (VIIIe-Xe siècles) et de l’Arménie zakaride (XIIIe), moments d’apogée et d’indépendance du pays. Mais aussi un bon vecteur pour les épopées telle celle de David de Sassoun ainsi que l’interprétation des mélodies populaires relevées à la fin du XIXe par Vartabed Komitas.

Kanon, sorte de psaltérion, et tav kenamin, viole de gambe, échangent leurs rôles dans les arrangements de , tout à la fois bourdon, harmonie, section rythmique et contre-chant. La voix de Seyran Avakian épouse les mélismes et intervalles microtonaux propres à toute la musique du Proche-Orient. L’ensemble en trio nous fait découvrir une musique surprenante, des danses aux mesures asymétriques et irrationnelles que n’aurait pas renié Bartók ou Martinů, des plages statiques semblables aux compositions contemporaines de Pärt ou Tavener, des mélopées tout à la fois orientales par leur intonations et occidentales par leurs harmonies.

Le Festival Baroque de Pontoise, dans lequel était programmé ce concert, élargit ainsi peu à peu son champ d’action vers un répertoire dont la majeure partie est à découvrir.

crédit photographique : (c) DR

(Visited 71 times, 1 visits today)

Plus de détails

Ennery, église Saint-Aubin. 02-X-2010. Chants populaires et sacrés d’Arménie, de Mirza de Moks, Grégoire de Narek, Khatchatour de Taron, Grigoris de Aghtamar, Vartabed Komitas et auteurs anonymes. Trio Oshakan : Méry Vartanian, kanon ; Seyran Avakian, chant, percussions ; Grigor Arakelian, tav kemani, arrangements

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.