Plus de détails

Joseph Haydn (1732-1809) : Concerto pour trompette en mi bémol majeur Hob. VII e. 1 ; Leopold Mozart (1719-1791) : Concerto pour trompette, cors, cordes et clavecin en ré majeur  ; Johann Nepomuk Hummel (1778-1837) : Concerto pour trompette et orchestre en mi majeur ; Vincenzo Bellini (1801-1835) : Concerto pour trompette en mi bémol majeur ; Jean-Baptiste Arban (1825-1889) : Variations sur le Carnaval de Venise (arrangement et orchestration de Gilles Herbillon) ; Cavatine et Variation sur Nabucco ; Fantaisie sur La Traviata ; Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Suite n° 3 en ré majeur BWV 1068 (transcription de Marie-Claire Alain) ; Franz Schubert (1797-1828) : Ave maria op. 52 n° 6 ; Robert Schumann (1810-1856) : Rêverie, extrait des Scènes d’enfants, op. 15 n° 2 ; Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : L’air de la Reine de la Nuit, extrait de La flûte enchantée ; Jules Massenet (1842-1912) : Méditation de Thaïs : Sergeï Rachmaninov (1873-1943) : Vocalise op. 34 n° 14 ; Philippe Gaubert (1879-1941) : Cantabile et Scherzetto pour cornet en si bémol et piano ; Maurice Ravel (1875-1937) : Pavane pour une infante défunte. Guy Touvron, trompette ; I Solisti Veneti, Caudio Scimone, direction ; Prague Chamber Orchestra ; Nelly Cottin, piano, Olivier Vernet, orgue. 2 CD Ligia Digital. Ref : Lidi 0105220-10 ; enregistré de 1991 à 1996, en France, en République Tchèque et en Italie. Code barre : 3 487549 902205. Livret en français et en anglais. Durée totale : 139’.

 

Ce coffret de deux disques rassemble les meilleurs enregistrements de , pour fêter ses soixante ans. Le premier CD contient essentiellement des concertos pour trompette et le deuxième, des transcriptions d’airs connus.

Après quarante ans de carrière, sa sonorité brillante et sa technique sans faille suscitent toujours l’étonnement de ceux qui l’écoutent. Côté concerto, la transparence du son dans Haydn, l’incroyable légèreté dans le finale de Hummel, ou bien encore la grande fluidité mélodique dans , gagneront l’admiration des grands amateurs de cet instrument. Dans différentes transcriptions, ses qualités restent toujours intactes : Il interprète «l’air de la Reine de la Nuit» de La Flûte enchantée, avec une merveilleuse facilité dans les notes aiguës et une clarté sonore constante, sans jamais tomber dans la lourdeur ; Il démontre sa virtuosité surprenante dans les Variations sur le Carnaval de Venise de Jean-Baptiste Arban (cornettiste lyonnais du 19e siècle et auteur de la célèbre Méthode faisant encore aujourd’hui autorité pour l’apprentissage du cornet et de la trompette) ; Il «chante» véritablement des mélodies comme Ave Maria de Schubert, la Rêverie de Schumann, la Méditation de Thaïs de Massenet ou encore la Pavane pour une infante défunte de Ravel. La troisième Suite de Bach qu’il joue intégralement, accompagné par Olivier Vernet à l’orgue, révèle toutes les facettes de ce grand trompettiste, de la mélodicité à la virtuosité, dans des couleurs sonores infiniment variées.

Il s’agit d’un excellent recueil qui nous permettra de goûter pleinement les possibilités techniques et musicales de la trompette, instrument que l’on a finalement assez peu l’occasion d’entendre en solo, abstraction faite des activités de son maître et ami Maurice André ou du russe Sergeï Nakariakov.

(Visited 367 times, 1 visits today)

Plus de détails

Joseph Haydn (1732-1809) : Concerto pour trompette en mi bémol majeur Hob. VII e. 1 ; Leopold Mozart (1719-1791) : Concerto pour trompette, cors, cordes et clavecin en ré majeur  ; Johann Nepomuk Hummel (1778-1837) : Concerto pour trompette et orchestre en mi majeur ; Vincenzo Bellini (1801-1835) : Concerto pour trompette en mi bémol majeur ; Jean-Baptiste Arban (1825-1889) : Variations sur le Carnaval de Venise (arrangement et orchestration de Gilles Herbillon) ; Cavatine et Variation sur Nabucco ; Fantaisie sur La Traviata ; Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Suite n° 3 en ré majeur BWV 1068 (transcription de Marie-Claire Alain) ; Franz Schubert (1797-1828) : Ave maria op. 52 n° 6 ; Robert Schumann (1810-1856) : Rêverie, extrait des Scènes d’enfants, op. 15 n° 2 ; Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : L’air de la Reine de la Nuit, extrait de La flûte enchantée ; Jules Massenet (1842-1912) : Méditation de Thaïs : Sergeï Rachmaninov (1873-1943) : Vocalise op. 34 n° 14 ; Philippe Gaubert (1879-1941) : Cantabile et Scherzetto pour cornet en si bémol et piano ; Maurice Ravel (1875-1937) : Pavane pour une infante défunte. Guy Touvron, trompette ; I Solisti Veneti, Caudio Scimone, direction ; Prague Chamber Orchestra ; Nelly Cottin, piano, Olivier Vernet, orgue. 2 CD Ligia Digital. Ref : Lidi 0105220-10 ; enregistré de 1991 à 1996, en France, en République Tchèque et en Italie. Code barre : 3 487549 902205. Livret en français et en anglais. Durée totale : 139’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.