À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Fritz Kreisler, le charme discret de la viennoiserie

Plus de détails

« Caprices viennois ». Fritz Kreisler (1875-1962) : Allegretto dans le style de Boccherini pour violon et piano ; Poupée valsante d’Ede Poldini (transcription pour violon et piano) ; Caprice viennois pour violon et piano op. 2 ; Danse espagnole de Manuel de Falla (transcription pour violon et piano) ; La Gitana ; Tambourin chinois op. 3 ; Brise de mai de Felix Mendelssohn-Bartholdy (transcription pour violon et piano) ; Romance op. 4 ; Récitatif et scherzo-caprice pour violon seul op. 6 ; Petite valse ; Tango d’Isaac Albéniz (transcription pour violon et piano)  ; Liebesfreud ; Liebesleid ; Schön Rosmarin ; Polichinelle ; Syncopation ; Marche miniature viennoise pour violon et piano ; Malaguena ; Sérénade espagnole de Cécile Chaminade (transcription pour violon et piano)  ; Andantino dans le style de Martini ; Étude sur un choral dans le style de Stamitz. Frédéric Laroque, violon ; Ryoko Hisayama, piano. 1 CD Sonogramme SNG-10-FL02. Code barre : 5425012705036. Notice trilingue (anglais, français, japonais). Durée : 66’26’’

 

«Société d’expertise dans le domaine du son», la maison Sonogramme a lancé depuis quelques années un label discographique. La réalisation de cet album est d’ailleurs excellente, reléguant judicieusement au second plan le piano, qui ne joue dans ce répertoire qu’un rôle d’accompagnement. , chef de chant à l’Opéra de Paris, où est premier violon solo, s’en acquitte avec tact et discrétion. Le programme, bien conçu, varie les styles et n’offre pas que des «tubes». La pièce la plus rare est certainement l’Étude sur un choral dans le style de Stamitz, mais ce n’en est pas, contrairement à ce qui est indiqué, le premier enregistrement mondial : elle se trouve dans le disque Kreisleriana publié par le label suédois Caprice.

séduit par l’élégance du ton et l’ingéniosité à varier les reprises. Et si sa virtuosité n’est pas aussi flamboyante que celle de certains artistes qui se sont illustrés dans ces pages, les difficultés sont incontestablement surmontées (par exemple les doubles cordes du Récitatif et scherzo-caprice). Le timbre, raffiné bien qu’un peu sec, ne se raidit que dans certains traits difficiles, comme dans le Tambourin chinois, qui tricote un peu. En dehors de quelques reprises d’archet qui paraissent des tentatives peu gracieuses d’imiter le legato de l’époque, le style présente généralement un heureux équilibre entre goût moderne et tournures old fashioned. Les pièces exotiques ne sont pas trop appuyées, les pièces comiques non plus (Syncopation, Marche miniature). Il ne servirait pas à grand chose de réclamer au violoniste la nonchalance inimitable de Kreisler lui-même, un art fascinant dont on peut se faire une idée avec le coffret récemment édité par EMI, et qui avait la capacité de rendre magiques des pièces sans grand intérêt musical (Tango, Andantino). Saluons plutôt une belle réussite dans un répertoire qui, sous une apparence désinvolte, ne pardonne pas les carences techniques, et souffre encore moins la maladresse.

(Visited 299 times, 1 visits today)

Plus de détails

« Caprices viennois ». Fritz Kreisler (1875-1962) : Allegretto dans le style de Boccherini pour violon et piano ; Poupée valsante d’Ede Poldini (transcription pour violon et piano) ; Caprice viennois pour violon et piano op. 2 ; Danse espagnole de Manuel de Falla (transcription pour violon et piano) ; La Gitana ; Tambourin chinois op. 3 ; Brise de mai de Felix Mendelssohn-Bartholdy (transcription pour violon et piano) ; Romance op. 4 ; Récitatif et scherzo-caprice pour violon seul op. 6 ; Petite valse ; Tango d’Isaac Albéniz (transcription pour violon et piano)  ; Liebesfreud ; Liebesleid ; Schön Rosmarin ; Polichinelle ; Syncopation ; Marche miniature viennoise pour violon et piano ; Malaguena ; Sérénade espagnole de Cécile Chaminade (transcription pour violon et piano)  ; Andantino dans le style de Martini ; Étude sur un choral dans le style de Stamitz. Frédéric Laroque, violon ; Ryoko Hisayama, piano. 1 CD Sonogramme SNG-10-FL02. Code barre : 5425012705036. Notice trilingue (anglais, français, japonais). Durée : 66’26’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.