À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Un mariage réussi entre la viole de gambe et la musique celtique

Plus de détails

John Playford, John Walsh, Charlie Hunter, Nath Gow, J. S. Skinner, O’Neill, D. R. MacDonald, PJ. Bowie, O’Carolan, Tom Anderson : The Celtic Viol II. Jordi Savall, violes. Andrew Lawrence King, harpe irlandaise et psalterion. Frank McGuire, bodhran. 1 CD AliaVox réf. AVSA 9878. Code barre : 7 619986 398785. Enregistré en juin et juillet 2010 au Monastère de St Pere de Rodes (Catalogne). Notice multilingue. Durée : 74’11’’

 

Les tentatives réussies de rapprochement entre musique baroque et musique celtique sont relativement nombreuses, tant ces deux styles semblent étroitement liés d’un point de vue esthétique. En témoigne notamment le disque O’Stravaganza, qui mélangeait allègrement musique celtique et œuvres de Vivaldi, révélant ainsi leur étrange complémentarité. Plus connu pour son travail d’orfèvre autour de la musique ancienne, , quant à lui, aborde cette complémentarité de manière très différente. Un an après une première tentative parue chez le même éditeur, il nous propose le second volet de son exploration du répertoire celtique à la viole de gambe, accompagné par Franck Mc Guire au bodhran et Andrew Laurence King à la harpe celtique et au Psalterion. « The Celtic Viol » comporte autant d’œuvres du répertoire récent que d’œuvres celtiques de l’époque baroque, notamment celles du célèbre harpiste O’Carolan, qui vécut aux XVIIe et XVIIIe siècles.

La viole de gambe, particulièrement mise en valeur par rapport aux autres instruments, placés en retrait, restitue à la musique celtique une profondeur et une majesté qu’on n’associe pas forcément à cette musique joyeuse. La science et la sensibilité baroques de apporte un tout nouvel éclairage, intimiste et délicat, à une tradition trop souvent réduite aux monophonies populaires et solennelles des bagads ou aux tendances commerciales syncrétiques. A l’écoute de ce disque on ne peut qu’acquiescer lorsqu’il affirme que « ces musiques porteuses de vie et de bonheur sont des musiques vraiment vivantes, qui gardent intégralement tout leur formidable pouvoir expressif et poétique ».

Plus de détails

John Playford, John Walsh, Charlie Hunter, Nath Gow, J. S. Skinner, O’Neill, D. R. MacDonald, PJ. Bowie, O’Carolan, Tom Anderson : The Celtic Viol II. Jordi Savall, violes. Andrew Lawrence King, harpe irlandaise et psalterion. Frank McGuire, bodhran. 1 CD AliaVox réf. AVSA 9878. Code barre : 7 619986 398785. Enregistré en juin et juillet 2010 au Monastère de St Pere de Rodes (Catalogne). Notice multilingue. Durée : 74’11’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.