À emporter, CD, Musique symphonique

Hommage à Yvonne Lefébure

Plus de détails

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : coffret de 4 CD pour le 25ème anniversaire de la disparition d’Yvonne Lefébure. Sándor Végh, violon ; Yvone Lefébure, piano ; Orchestre National de France, direction : Stanislaw Skrowaczewski. 4 CD Fy & Du Solstice SOCD 271/4. Enregistrements faits entre 1974 et 1986. Notice bilingue (français, anglais). Durée : 4H 34’43’’

 

Pour le 25ème anniversaire de la disparition d’, le label Fy & Du Solstice qui a accompagné l’artiste de 1974 à sa mort sort un superbe coffret de 4 CD réunissant la majorité de ses interprétations de Beethoven : «C’est l’auteur le plus proche de moi, avouait la pianiste, à cause de son mauvais caractère et de sa violence». Le tempérament de feu qui s’exprime sous les doigts de l’interprète déployant un jeu gorgé d’énergie devait en effet servir une grande carrière beethovénienne dont veut témoigner ce précieux coffret.

Les CD I et II regroupent des enregistrements live venant des archives de l’Ina telles que les trois sonates pour violon (n°3, 4 et 10) qu’ joue en toute complicité avec . Figurent également, parmi ces introuvables, les Bagatelles op. 119 et le concerto pour piano n°4 avec l’ sous la direction de . La profondeur et l’intensité du jeu de la pianiste, transcendant toujours les imperfections de la gravure, y sont saisissantes, notamment dans le concerto avec un mouvement lent d’anthologie.

Captations de studio cette fois, les CD III et IV se concentrent sur les œuvres de la «troisième manière» du maître de Bonn avec les quatre dernières sonates pour piano qui restituent miraculeusement la plénitude du son et le jeu habité, fougueux mais toujours à fleur d’émotion, de l’exceptionnelle pianiste. Cette compilation offre d’ailleurs deux versions, passionnantes à plus d’un titre, de l’opus 111 enregistrées à quelques vingt ans de distance (enregistrement Solstice de février 1977 et Radio France en mai 1959) et inclut bien évidemment l’œuvre fétiche de l’interprète – «la propriété de mademoiselle Lefébure» disait l’immense Wilhelm Kempff – que sont les 33 Variations Diabelli traversées d’un souffle juvénile galvanisant.

Ce vibrant hommage à la grande pianiste s’accompagne d’un émouvant feuillet iconographique que l’on doit aux archives de la Médiathèque Musicale Mahler.

Plus de détails

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : coffret de 4 CD pour le 25ème anniversaire de la disparition d’Yvonne Lefébure. Sándor Végh, violon ; Yvone Lefébure, piano ; Orchestre National de France, direction : Stanislaw Skrowaczewski. 4 CD Fy & Du Solstice SOCD 271/4. Enregistrements faits entre 1974 et 1986. Notice bilingue (français, anglais). Durée : 4H 34’43’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.