À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Un Schumann presque (trop) parfait

Plus de détails

Robert Schumann (1810-1856) : Trios à clavier n°1-3, 6 études canoniques, Fantaisiestücke op.88. Leif Ove Andsnes (piano), Christian Tetzlaff (violon), Tanja Tetzlaff (violoncelle). 2 CD EMI. Référence 5099909418028. Code barre : 509990941802. Enregistré à l’Ostre Fredrikstad Kirke, Fredrikstad, les 24-26 octobre 2009 et 15-18 mai 2010. Notice trilingue (anglais, allemand, français). 121’56’’

 

Les formations instrumentales de la production chambriste de vont du duo au quintette. Cependant, les trios à clavier ne sont pas les pages les plus réputées ni les plus jouées aujourd’hui –seul le troisième échappe relativement à cet état de fait. A côté des trois œuvres  « officielles », le programme de cette intégrale comprend également les Phantaisiestücke op.88, initialement considérées par le compositeur comme un trio à part entière (sorte de « numéro 0 » -1842) mais qui, insatisfait, les reprit en 1849 pour leur donner la forme qu’on leur connaît aujourd’hui. En complément, sont ajoutées les 6 études canoniques arrangées par Theodor Kirschner.

Le double album que nous livrent , Christian et (frères et sœurs à la ville) possède les défauts de ses qualités. Certes, tout ici est entièrement maîtrisé : technique irréprochable, mise en place impeccable, pertinence stylistique, absence de débordements inutiles, homogénéité sonore, sens de la respiration, etc. Cependant, malgré tout ce que cette lecture a de parfaitement léché, on se surprend parfois à se demander ce qu’il en reste à l’issue de l’audition. Car malgré toutes les bonnes intentions des musiciens, rien ne surprend ni, malgré de beaux moments de lyrisme, n’emmène durablement le mélomane au delà de l’omniprésente beauté. Les musiciens sont manifestement plus à l’aise dans les pièces aux proportions plus restreintes (auxquelles ils donnent plus de relief) que dans les vastes formes qui manquent parfois d’un véritable souffle global (le Mit Energie und Leidenschaft du Trio n°1). Si l’op. 110 est la partition qui leur va le mieux, les pages extrêmes (Nicht zu schnell et Adagio) des Pièces canoniques sont un peu trop scolaires -l’arrangement de Kirschner ne vaut pas celui de Debussy pour piano à quatre mains.

Cependant, malgré une prise de son parfois un peu « étroite », ce disque magnifiquement modelé reste un bel objet musical. Si manque çà et là d’imagination, les fans de y retrouveront avec plaisir leur pianiste fétiche, qui ne les décevra pas. D’autres, comme nous, trouveront certainement que le tout manque d’un soupçon de chaleur et de passion pour dépasser la « simple » perfection. Des réserves finalement assez subjectives…

 

Plus de détails

Robert Schumann (1810-1856) : Trios à clavier n°1-3, 6 études canoniques, Fantaisiestücke op.88. Leif Ove Andsnes (piano), Christian Tetzlaff (violon), Tanja Tetzlaff (violoncelle). 2 CD EMI. Référence 5099909418028. Code barre : 509990941802. Enregistré à l’Ostre Fredrikstad Kirke, Fredrikstad, les 24-26 octobre 2009 et 15-18 mai 2010. Notice trilingue (anglais, allemand, français). 121’56’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.