À emporter, CD, Musique symphonique

Flemish Connection, volume IV

Plus de détails

Flemish Connection IV. Peter Benoit (1834-1901) : Ouverture pour Charlotte Corday ; Entr’acte et Valse de Charlotte Corday ; Conte en fa majeur (Orchestration de Mortelmans). Lodewijk Mortelmans (1868-1952) : Diptyque évangélique (Epiphanie ; Procession solennelle de Gethsemani) ; Lodewijk de Vocht (1887-1977) : En Exile, poème symphonique ; Vers plus de lumière, poème symphonique avec violoncelle solo ; Arthur Meulemans (1894-1966) : Evasions ; Jef van Hoof (1886-1959) : Interlude symphonique pour une fête ; Gaston Feremans (1907-1964) : Praeludium & Fughetta pour Le Cœur de bronze. Vlaams Radio Orkest (Orchestre de la Radio flamande), dir. Jan Latham-Koenig ; Luc Tooten, violoncelle. 1 CD Etcetera. Réf. : KTC 4002, code barre : 5 425008 372013. Enregistré salle Eden, Louvain, en décembre 2003 et mars 2004. DDD. Notice quadrilingue : flamand, français, anglais, allemand. Durée : 70’10

 

Notre époque a la passion de l’omniprésence médiatique dominée sans partage par un nombre ridiculement dérisoire de célébrités, de best-off, de grands noms. Cette infime et tyrannique population occulte trop souvent des myriades de voix différentes, distinctes, raffinées, singulières. S’il est inutile de crier au miracle et au génie dès que l’on emprunte les sentiers de traverse, rien n’empêche d’y glaner de quoi enrichir le savoir, la sensation, le sentiment. « Flemish connection IV » en constitue une parfaite illustration.

L’Orchestre de la Radio flamande (désormais nommé Brussels Philharmonic) et le chef déclinent avec talent et bon goût des partitions orchestrales dues à six compositeurs flamands parfaitement inconnus du grand public et des médias bien qu’acteurs majeurs de la musique belge face néerlandophone. Situation établie qui ne devrait en rien préjuger des qualités intrinsèques des pièces enregistrées. Est-ce une annonce rédhibitoire que d’avancer que chaque opus s’inscrit comme naturellement dans un courant musical dépourvu de conflit préalable, de rejet idéologique du beau et au contraire ouvert sur un accueil inspiré d’un héritage romantique euphonique, tonal et mélodique, assumé et de belle facture ?

Le poème symphonique En Exile (1914) de nous mène vers une atmosphère nostalgique révélatrice d’une pensée délicate et désabusée dont l’Epiphanie de (1893, orchestration 1933) se rapproche avec ses pages délicates d’une grande clarté et d’une spiritualité certaine. Les variations sur La Marseillaise (et d’autres chants révolutionnaires  comme Ça ira, La Carmagnole,, le Chant du départ) développées par dans son  Ouverture pour le drame Charlotte Corday (1876), bien qu’anecdotiques et oubliables, n’en traduisent pas moins un fin orchestrateur.  Les autres pièces de cet enregistrement ne déparent aucunement et méritent d’être écoutées, très honnêtement défendues par des interprètes parfaitement impliqués et efficaces au service d’artisans compositeurs très convenables.

Plus de détails

Flemish Connection IV. Peter Benoit (1834-1901) : Ouverture pour Charlotte Corday ; Entr’acte et Valse de Charlotte Corday ; Conte en fa majeur (Orchestration de Mortelmans). Lodewijk Mortelmans (1868-1952) : Diptyque évangélique (Epiphanie ; Procession solennelle de Gethsemani) ; Lodewijk de Vocht (1887-1977) : En Exile, poème symphonique ; Vers plus de lumière, poème symphonique avec violoncelle solo ; Arthur Meulemans (1894-1966) : Evasions ; Jef van Hoof (1886-1959) : Interlude symphonique pour une fête ; Gaston Feremans (1907-1964) : Praeludium & Fughetta pour Le Cœur de bronze. Vlaams Radio Orkest (Orchestre de la Radio flamande), dir. Jan Latham-Koenig ; Luc Tooten, violoncelle. 1 CD Etcetera. Réf. : KTC 4002, code barre : 5 425008 372013. Enregistré salle Eden, Louvain, en décembre 2003 et mars 2004. DDD. Notice quadrilingue : flamand, français, anglais, allemand. Durée : 70’10

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.