tous les dossiers(1)

Décès du violoniste Luben Yordanoff

L’Orchestre de Paris nous apprend le décès du violoniste ce dimanche 4 septembre à son domicile de Chatou (Yvelines), à l’âge de 86 ans.

Né en Bulgarie en 1926, étudie le violon à Sofia puis au Conservatoire de Paris. Resté en France à la Libération, il intègre dès 1946 le Domaine Musical de Pierre Boulez. Réfugié politique, il obtient la nationalité monégasque et devient premier violon solo de l’orchestre de la principauté de 1958 à 1967. En 1967 il est appelé par Charles Munch pour intégrer, toujours en tant que premier violon solo, l’Orchestre de Paris, où il est resté jusqu’en 1991, année de son départ à la retraite.

Créateur du Concerto pour violon d’André Jolivet et du Concert royal de Darius Milhaud, Luben Yordanoff a également signé plusieurs enregistrements récompensés, dont le Quatuor pour la fin du temps de Messiaen. Il a également été professeur de musique de chambre au CNSMDP de 1978 à 1981.

Luben Yordanoff était Chevalier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre des Arts et lettres, Chevalier de l’ordre du Cavalier de Madara (Bulgarie) et Médaille d’Argent de la Ville de Paris.

Il était le père du comédien Wladimir Yordanoff.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.