Flash info

Décès du chef d’orchestre Kurt Sanderling

 

Le chef d’orchestre allemand est décédé à l’âge de 98 ans.

La carrière de ce musicien fut assez originale. Fuyant le nazisme, il posa ses baguages dans l’URSS de Staline. Il devient chef associé à la Philharmonie de Leningrad, aux côtés d’Evgueni  Mravinsky. Il fréquente l’élite de la musique soviétique et devient l’ami de Chostakovitch.

Il revient en Allemagne, en 1960, mais à Berlin-Est. Il fut chef de l’orchestre symphonique de Berlin que les autorités de la RDA ambitionnaient comme rival de la Philharmonie de Karajan. Il passa 17 ans à la tête de cet orchestre avec lequel il enregistra des cycles Sibelius et Chostakovitch majeurs (Berlin Classics). Il dirigea également les grands orchestres de la RDA : Gewandhaus Leipzig et Staatskapelle de Dresde.

À l’Ouest, on le retrouva à la tête du Philharmonia de Londres (symphonies de Beethoven pour EMI et Mahler pour Warner) et du Cleveland Orchestra (Chostakovitch pour Warner). Sanderling était connu en France pour avoir été un invité régulier des orchestres de Radio-France et de Paris.

Son répertoire était assez limité quantitativement, mais tous ses enregistrements restent des références à connaître.

Il est le père de deux autres chefs d’orchestre : Stefan et Thomas Sanderling.

(Visited 57 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.