Flash info

Yuki Kakiuchi lauréat du 52e concours de direction d’orchestre de Besançon

 

Le Grand Prix du 52e concours de chef d’orchestre de Besançon a été décerné au japonais Yuki Kakiuchi (30 ans), d’une valeur de 12 000€ plus une promesse d’engagements auprès d’une vingtaine d’orchestres internationaux.

Né à Tokyo, Yuki Kakiuchi étudie à l’Université de Musique et des Beaux-arts de sa ville natale auprès de Ken-Ichiro Kobayashi, avant de partir travailler la direction d’orchestre en Europe, à Vienne auprès de Leopold Hager et à Sienne avec Gianluigi Gelmetti. Il a également suivi les conseil d’Isaac Karabtchevsky, Jorma Panula et Seiji Ozawa. Yuki Kakiuchi a déjà dirigé l’Orchestre de chambre de Vienne, l’Orchestre des jeunes de Salzbourg, l’Orchestre de Vaasa et l’Orchestre symphonique d’Osaka.

Les deux autres finalistes ont été la grecque Stamatia Karampini (33 ans, Prix du public) et le hongrois Gergely Madaras (27 ans, Prix Arte live web). Tous trois ont dirigé le Brussels Philharmonic dans un programme Saint-Saëns (Concerto pour piano n° 2, avec Marie-Josèphe Jude en soliste), R. Strauss (Don Juan) et Michael Jarrell (… d’ombres…, création mondiale).

Le jury, présidé par Sir Andrew Davis, réunissait le compositeur Michael Jarrell, la journaliste Anne Midgette (Washington Post), le directeur général du festival de Glyndebourne David Pickard et les chefs d’orchestre Michel Tabachnik, Fabrizio Ventura et Paul Watkins.

Le précédent lauréat (édition 2009) était aussi un japonais, Kazuki Yamada, également élève de Ken-Ichiro Kobayashi.

(Visited 77 times, 1 visits today)
 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.