À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Intégrale des Makrokosmos de George Crumb

Plus de détails

George Crumb (né en 1929) : The complete Makrokosmos I-IV. Berlin piano Percussion: Ya-ou Xie, piano et direction (Makrokosmos I, II, III); Prodromos Symeonidis, piano (Makrokosmos III, IV); Sawami Kiyoshi, piano (Makrokosmos IV); Friedman Werzlau, Matthias Buchheim, percussions (Makrokosmos III). 2 CD Telos music TLS 093. Enregistrement en concert, le 24 mars 2009 durant le Festival berlinois de musique contemporaine MaerzMusik 2009. Notice bilingue (allemand, anglais). 59’11’’

 

Rare et précieuse, cette intégrale en quatre volumes des Makrokosmos de , parue sous le label TelosMusic, est captée en direct lors d’un concert donné pour les 80 ans du compositeur américain à Berlin. L’œuvre débutée en 1972-73 (volumes I et II pour piano amplifié) s’enrichit d’un troisième volume pour 2 pianos amplifiés et percussions en 1974 et se referme avec un dernier volume (1979) pour piano amplifié à 4 mains. Clin d’œil aux six volumes des Mikrokosmos de Bartok, cet opus magnum détient aussi ses vertus pédagogiques, définissant les Makrokosmos I et II comme « un compendium technique pour piano usant de tous les modes de jeu possibles sur l’instrument ».

Les 24 pièces des deux premiers volumes, obéissant à la symbolique des nombres qui traverse toute l’écriture de Crumb, explorent les douze signes du Zodiaque (volume I) et leur « double » dans le second volume selon une ordonnance très stricte: trois parties de quatre morceaux chacune portant tous une dédicace et un titre personnalisé, du Son originel (Cancer) qui inaugure le premier cycle à la Galaxie en spirale (Aquarius) qui le clôt. A travers des pièces courtes aux mille saveurs sonores, Crumb, toujours économe dans le matériau, explore son instrument, invente toutes sortes de modes de jeux dans les cordes, transmute les sonorités pour nous dépayser et nous faire voyager avec cette aura de mystère entre les sons qui met constamment l’oreille à l’affût. Musique de gestes qui effleurent, grattent, balayent les cordes dans des énergies toujours différentes, ces courtes pages inscrivent leurs sonorités insolites dans un espace de résonance aux géométries variables, concentré et intimiste (Agnus dei), nourri de réminiscence (le Dies Irae qui hante les partitions de Crumb) ou traversés d’éclats de lumière.

De plus grande envergure et toutes conçues dans un temps très long, les cinq pièces du volume III  pour deux pianos amplifiés et percussions que Crumb intitule Musique pour un soir d’été font écho à la citation de Pascal placée en exergue: « Le silence éternel des espaces infinis m’effraie ». Toujours à l’affût de corps sonores insolites, Crumb prospecte dans le domaine illimité de la percussion – sollicitant aussi le souffle, la voix des interprètes ou la flûte asiatique – pour enrichir l’écriture des deux pianos et creuser la résonance. Très impressionnante, la dernière pièce (Musique de la Nuit étoilée) fait émerger des bribes de la fugue en ré dièse mineur de Bach, porteuse sans doute de quelques  symboles cryptés.

Après les signes du Zodiaque et la perspective des grands espaces (Wanderer Fantaisie), Crumb termine par les constellations avec Mécaniques célestes (Volume IV), quatre pièces à quatre mains beaucoup plus sonnantes et jubilatoires, exploitant avec obstination le jeu des répétitions et des superpositions métriques réglées au cordeau suivant la mystique des nombres.

La prestation des membres du Berlin PianoPercussion prêtant souvent leur voix aux actions sonores est irréprochable, l’investissement dans le geste et le soin accordé à la production du son laissant toujours filtrer cette sensibilité poétique que Crumb appelle de ses vœux pour « contempler les choses éternelles ».

Plus de détails

George Crumb (né en 1929) : The complete Makrokosmos I-IV. Berlin piano Percussion: Ya-ou Xie, piano et direction (Makrokosmos I, II, III); Prodromos Symeonidis, piano (Makrokosmos III, IV); Sawami Kiyoshi, piano (Makrokosmos IV); Friedman Werzlau, Matthias Buchheim, percussions (Makrokosmos III). 2 CD Telos music TLS 093. Enregistrement en concert, le 24 mars 2009 durant le Festival berlinois de musique contemporaine MaerzMusik 2009. Notice bilingue (allemand, anglais). 59’11’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.