Plus de détails

Gabriel Pierné (1863-1937) : Marche des petits soldats de plomb, Concerto pour piano en ut mineur, Divertissement sur un thème Pastoral, Ramuntcho Suites n°1 et n°2. Jean-Efflam Bavouzet, piano. BBC Philharmonic, Juanjo Mena. 1 CD Chandos. Référence CHAN 10633. Code barre : 0 95115 16332 0. Enregistré en 2009 et 2010. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 67’23

 

Le label anglais Chandos, dont on connaît la passion des répertoires délaissés, se lance dans la courageuse édition d’un disque Pierné. Tombée dans un oubli doublée d’un dédain envers cette musique franchouillarde et surannée, l’œuvre de Pierné avait été réhabilitée par une suite de plusieurs disques du label Timpani consacrés à ses pièces orchestrales mais aussi chorales et chambristes. Le présent couplage n’est pas non plus très novateur car il reprend, en grosse partie, deux disques de l’Orchestre de Douai (Solstice) et l’orchestre de Lorraine (Bis), mais apporte un fini technique et instrumental que les deux valeureuses formations françaises de ne peuvent atteindre.

Composée, en 1887, alors qu’il revenait d’un heureux séjour de trois ans à Rome, le concerto en ut mineur est dédié à la pianiste Marie-Aimée Roger-Miclos, grande interprète de la musique de Saint-Saens. Pierné s’est d’ailleurs inspiré du concerto n°2 de son confrère. La similitude est assez forte en terme de structure mais avec également une influence de Franck (le professeur d’orgue de Pierné) sans oublier quelques originalités toutes personnelles. En moins de vingt minutes, Pierné écrit une œuvre plaisante, troussée avec vaillance et sens des couleurs. Grand connaisseur de Ravel et Debussy, replace cette partition dans son contexte avec un toucher léger et cristallin qui se joue de la virtuosité de cette partition. Mais son jeu, tout en élégance et technicolor sait trouver le ton juste, ni trop gratuitement brillant, ni trop romantique. Le chef d’orchestre , qui effectue son premier disque en tant que directeur musical du , est au diapason de son pianiste et entraîne ses musiciens dans un festival bigarré et jovial.

On reste dans le même esprit avec la délicieuse Marche des petits soldats de plomb, le Divertissement sur thème pastoral et surtout les deux suites de Ramuntcho, d’après le roman de Loti. Le belle demie-heure d’extraits musicaux plonge l’auditeur dans un univers narratif et suggestif, à la fois folklorisant, poétique et surtout brillant par une orchestration en dentelle mais en technicolor. C’est du grand art d’orchestre, certes aux teintes un peu sépia des vieux albums de cartes postales, mais cette musique mérite une écoute attentive et renouvelée. Dans le genre « évocation des régions de France », c’est d’un niveau largement supérieur aux Scènes alsaciennes ou pittoresques de Massenet. Le chef et son orchestre sont à leur affaire pour faire briller cette musique en évitant soigneusement de « zim boum » d’une orchestration fort généreuse.

Irréprochable artistiquement, ce disque est l’une des belles découvertes de ce début d’année. Il mérite en tous cas mieux que l’image d’Epinal d’une certaine France que nos amis anglais ont cru bon proposer en illustration de couverture.

Plus de détails

Gabriel Pierné (1863-1937) : Marche des petits soldats de plomb, Concerto pour piano en ut mineur, Divertissement sur un thème Pastoral, Ramuntcho Suites n°1 et n°2. Jean-Efflam Bavouzet, piano. BBC Philharmonic, Juanjo Mena. 1 CD Chandos. Référence CHAN 10633. Code barre : 0 95115 16332 0. Enregistré en 2009 et 2010. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 67’23

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.