À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Telemann revisité par les Esprits Animaux

Plus de détails

Georg Philipp Telemann (1681-1767) : Burlesque de Quixotte, TWV 55G:10 ; Concerto en mi mineur pour flûte à bec, flûte traversière, cordes et basse, TWV 52:e 1 ; Suite Gulliver, TWV 40 :108 ; Concerto en la mineur pour deux flûtes, cordes et b.c., TWV 52:a 2 ; Introduction à tre, TWV 42:C 1 ; Conclusion en mi mineur (extrait de Musique de Table), TWV 50:10. Les Esprits Animaux : Javier Lupiáňez, violon ; Tomoe Mihara, violon ; David Alonso Molina, alto ; Lena Franchini, flûtes à bec ; Elodie Virot, flûte traversière ; Roberto Alonso, violoncelle ; Patricia Vintém, clavecin. 1 CD Ambronay. Références : AMY 302, code barre : 3 760135 103027. Enregistré à l’Espace culturel C.J. Bonnet, chapelle de Jujurieux (France) du 23 au 27 avril 2011. Durée : 69’20

 

Dans le cadre de sa collection Jeunes Ensembles, les Editions d’Ambronay enregistrent une formation baroque forte de sept musiciens regroupés sous le générique original de « », créée aux Pays-Bas en 2009. Le jeune ensemble a eu le temps de se présenter en Europe (salles de concert et festivals) et de gagner une reconnaissance confortable et stable. Elle travaille en résidence au centre culturel de rencontre d’Ambronay.

Cet enregistrement propose d’accompagner et d’illustrer « un voyage musical et littéraire ». La diversité de l’expression développée par a manifestement charmé les instrumentistes de ce septuor dont l’intitulé se rapporte à un concept capable « de faire vibrer les passions », une sorte de message excédant le strict musical. Le premier violon de la formation, Javier Lupiáňez, précise justement : « C’est ainsi que nous avons imaginé notre voyage à travers la musique de Telemann, un voyage qui nous permettrait de faire découvrir au public non seulement le compositeur et l’époque dans laquelle il vivait mais aussi sa vision singulière des soupirs amoureux de Don Quichotte, de l’humour satirique des voyages de Gulliver ou des vives passions de Lucrèce ou de Didon. »

nous guident dans ce parcours où littérature et musique s’interpénètrent et recréent une atmosphère très singulière à nos oreilles contemporaines. Mais n’en doutons point l’exercice s’avère réussi et gratifiant, pour les musiciens, on le suppose, mais également pour l’auditeur.

Ecoutons Burlesque de Don Quixotte (1720) avec ses sept sections inspirées par le fameux texte de Cervantès habilement « transcrit » en musique par le compositeur allemand. La Suite Gulliver (1728) d’après Jonathan Swift inspira également de belles pages emplies d’humour, de sentiments variés, de trouvailles instrumentales notables, de belles lignes mélodiques, de traits rythmiques parfois surprenants. Deux Concertos, en mi mineur et en la mineur, puisés dans son immense catalogue, prouvent encore l’étendue de l’inspiration, la richesse de l’écriture de celui qui reçut souvent davantage d’admiration et de considération que son contemporain, ami et rival, Jean-Sébastien Bach.

(Visited 332 times, 1 visits today)

Plus de détails

Georg Philipp Telemann (1681-1767) : Burlesque de Quixotte, TWV 55G:10 ; Concerto en mi mineur pour flûte à bec, flûte traversière, cordes et basse, TWV 52:e 1 ; Suite Gulliver, TWV 40 :108 ; Concerto en la mineur pour deux flûtes, cordes et b.c., TWV 52:a 2 ; Introduction à tre, TWV 42:C 1 ; Conclusion en mi mineur (extrait de Musique de Table), TWV 50:10. Les Esprits Animaux : Javier Lupiáňez, violon ; Tomoe Mihara, violon ; David Alonso Molina, alto ; Lena Franchini, flûtes à bec ; Elodie Virot, flûte traversière ; Roberto Alonso, violoncelle ; Patricia Vintém, clavecin. 1 CD Ambronay. Références : AMY 302, code barre : 3 760135 103027. Enregistré à l’Espace culturel C.J. Bonnet, chapelle de Jujurieux (France) du 23 au 27 avril 2011. Durée : 69’20

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.