À emporter, CD

Intégrale des œuvres de violon et piano de Sarasate : dernier volume

Plus de détails

Pablo de Sarasate (1844-1908) : Sérénades andalouses op. 28, op. 10 ; Ballade op. 31 ; Boléro op. 30 ; Airs écossais op. 34 ; Le Chant du rossignol op. 29 ; Mélodie roumaine op. 47 ; Confidence op. 7 ; L’Esprit follet op. 48. Diego Tosi, violon, Denis Pascal, piano. 1 CD Solstice. Réf : SOCD 263 ; enregistré les 13 avril 2009, 27 février, 22 et 23 décembre 2010, 12 et 13 juin 2011. Code barre : 3 279792 632035. Livret en français et en anglais. Durée totale : 57’35

 

Ce disque est le quatrième et dernier volet de l’intégrale des pièces pour violon et piano de par le duo . Il rassemble des pièces à forme libre que Sarasate a composées tout au long de sa vie.

Tous ces morceaux sont traversés par une grande virtuosité, marque de fabrique du compositeur. Ils exploitent au maximum les possibilités techniques et expressives qu’offre l’instrument, avec une inévitable note espagnole. C’est notamment le cas des deux Sérénades andalouses, même s’il existe un écart considérable entre les deux écritures. Le chant du rossignol, qui a donné son nom générique à ce disque, évoque, grâce à de multiples procédés violonistiques, « non pas un seul oiseau mais une nuée de rossignols chantant simultanément », dit le violoniste dans le livret. On peut également entendre Confidence op. 7, plus mélodique, telle une musique de salon, à l’instar d’une Romance sans paroles de Mendelssohn.

L’interprétation, même si elle manque parfois de coulée naturelle, reste de très grande qualité, d’autant qu’elle est soutenue par , excellent pianiste et « accompagnateur » de marque pour de nombreux artistes confirmés. Le grand défaut de ce disque est certainement la prise de son, qui ne capte presque aucune résonance. Cela évoque un micro trop près des deux instruments, reproduisant un bizarre effet sec et brut qui s’approche de celui de 78 tours. Cela est d’autant plus dommage que les deux musiciens ont donné une très belle performance en concert, la saison dernière à Paris, à l’Auditorium du Louvre.

Plus de détails

Pablo de Sarasate (1844-1908) : Sérénades andalouses op. 28, op. 10 ; Ballade op. 31 ; Boléro op. 30 ; Airs écossais op. 34 ; Le Chant du rossignol op. 29 ; Mélodie roumaine op. 47 ; Confidence op. 7 ; L’Esprit follet op. 48. Diego Tosi, violon, Denis Pascal, piano. 1 CD Solstice. Réf : SOCD 263 ; enregistré les 13 avril 2009, 27 février, 22 et 23 décembre 2010, 12 et 13 juin 2011. Code barre : 3 279792 632035. Livret en français et en anglais. Durée totale : 57’35

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.