À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Musique avec piano de César Franck

Plus de détails

César Franck (1822-1890) : Concerto n° 2 pour piano et orchestre en si mineur op. 11 ; Variations brillantes sur la Ronde favorite de Gustave III pour piano et orchestre op. 8 ; Quintette avec piano en fa mineur ; sonate pour violon et piano en la majeur ; Trios en fa dièse majeur op. 1 n° 1, en si mineur op. 2 n° 4 ; Premier duo à quatre mains sur God save the king op. 4 ; Deuxième duo à quatre mains sur Lucile de Grétry, op. 17 ; Extraits de Hulda (Entracte pastoral pour piano à quatre mains ; Chanson de l’hermine pour deux pianos ; Marche royale pour deux pianos ; Ballet du Printemps) ; Prélude, Fugue et Variations op. 18 ; Prélude, Choral et Fugue ; Prélude, Aria et Final ; Les plaintes d’une poupée ; Prélude pour l’Ave Maris Stella ; Noël Angevin ; Chant de la Creuse ; Chant Béarnais ; Deux morceaux ; Danse lente. Jean-Claude Vanden Eynden, Uriel Tsachor, Mihail Sarbu, Daniel Blumenthal, Jacob Bogart, Dominique Cornil, piano ; Véronique Bogaerts, Tomiko Shida, Andrew Hardy, Mariana Sirbu, Ruxandra Colan, violon ; Thérèse-Marie Gilissen, alto ; Edmond Baert, Mihai Dancila, violoncelle ; Nouvel Orchestre Symphonique de la RTBF ; Edgar Doneu, direction. 5 CD Musique en Wallonie. Ref : MEW 1161 ; Enregistré de 1983 à 2005 sur différents lieux en Belgique et au Pays-Bas. Code barre : 5 425008 311616. Livret en français, néerlandais, anglais et allemand. Durée totale : non indiquée (environ 5 heures).

 

Ce coffret de 5 disques est un bijou pour les amateurs. Outre la Sonate en la pour violon et piano ou le Quintette en fa mineur, qui figurent très régulièrement dans les programmes de concert, il nous livre des partitions rares, telles que les Variations brillantes sur la Ronde favorite de Gustave III d’Aubert, pour piano et orchestre. La pièce, où l’on reconnaît déjà un goût pour la beauté de la forme classique, témoigne du génie précoce de Franck, alors âgé de 14 ans.

Parmi les raretés figurent également des œuvres pour deux pianos et piano à quatre mains (Deux Duos, l’un sur God save the King et l’autre sur Lucile de Grétry), mais aussi des morceaux courts pour piano seul, dont certains durent à peine une minute. Ces partitions révèlent que, hormis le caractère sobre et sévère que nous lui connaissons à travers par exemple Prélude, Choral et Fugue, il pratiquait un style théâtral et pompeux emprunté à l’opéra, comme en témoignent directement Variations brillantes de 1834 et Duo sur « Lucille » de Grétry de 1845. Le Duo à quatre mains sur « God Save the King », d’une maturité pianistique surprenante, malgré le jeune âge (21 ans) du compositeur, regorge également d’effets dramatiques et virtuoses. Il est intéressant de remarquer, dans cette musique sur le thème de l’hymne national britannique, un petit passage qui rappelle l’Etude « Révolutionnaire » de Chopin ! Il y a une rareté encore plus étonnante : la transcription pour piano à quatre mains de son propre opéra Hulda, qui est déjà très rare – après une création posthume et partielle à Monte-Carlo en 1894, l’œuvre complète en trois actes précédés d’un prologue et suivis d’un épilogue n’a été jouée qu’en 1994, à Londres. Parmi ses quatre transcriptions, l’Entracte pastoral et la Chanson d’hermine traduisent bien la rigueur formelle mais aussi le chromatisme propre à ses compositions.

L’interprétation est assez inégale. Si les œuvres pour piano(s) et pour piano et orchestre sont de qualité, la musique de chambre nous déçoit à de nombreux moments. L’équilibre entre les différents instruments ne semblent pas bien tenu ; peut-être est-ce dû au manque de netteté de la prise de son ? Mais hormis ce défaut, il est bon de posséder ce coffret dans sa discothèque.

Plus de détails

César Franck (1822-1890) : Concerto n° 2 pour piano et orchestre en si mineur op. 11 ; Variations brillantes sur la Ronde favorite de Gustave III pour piano et orchestre op. 8 ; Quintette avec piano en fa mineur ; sonate pour violon et piano en la majeur ; Trios en fa dièse majeur op. 1 n° 1, en si mineur op. 2 n° 4 ; Premier duo à quatre mains sur God save the king op. 4 ; Deuxième duo à quatre mains sur Lucile de Grétry, op. 17 ; Extraits de Hulda (Entracte pastoral pour piano à quatre mains ; Chanson de l’hermine pour deux pianos ; Marche royale pour deux pianos ; Ballet du Printemps) ; Prélude, Fugue et Variations op. 18 ; Prélude, Choral et Fugue ; Prélude, Aria et Final ; Les plaintes d’une poupée ; Prélude pour l’Ave Maris Stella ; Noël Angevin ; Chant de la Creuse ; Chant Béarnais ; Deux morceaux ; Danse lente. Jean-Claude Vanden Eynden, Uriel Tsachor, Mihail Sarbu, Daniel Blumenthal, Jacob Bogart, Dominique Cornil, piano ; Véronique Bogaerts, Tomiko Shida, Andrew Hardy, Mariana Sirbu, Ruxandra Colan, violon ; Thérèse-Marie Gilissen, alto ; Edmond Baert, Mihai Dancila, violoncelle ; Nouvel Orchestre Symphonique de la RTBF ; Edgar Doneu, direction. 5 CD Musique en Wallonie. Ref : MEW 1161 ; Enregistré de 1983 à 2005 sur différents lieux en Belgique et au Pays-Bas. Code barre : 5 425008 311616. Livret en français, néerlandais, anglais et allemand. Durée totale : non indiquée (environ 5 heures).

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.