À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

L’art d’orner le Beau chant de Bertrand de Bacilly

Plus de détails

Bertrand de Bacilly (1621-1690) : Le printemps est de retour ; Quand des soupçons jaloux ; Sortez petits oiseaux sortez de ce bocage ; J’ai mille fois pensé dans ma douce langueur ; Qui contre les faveurs mérite qu’on l’en prive ; Mon cher troupeau cherchez la plaine ; Fleurs qui naissez sous le pas de Sylvie ; Que je vous plains tristes soupirs ; Vous l’avez entendu ce soupir tendre et doux ; Attribué à Bertrand de Bacilly : Je vivais sans aimer et ma vie inutile ; Je brûle jour et nuit pour la plus volage ; Nicolas Hotman (avant 1614-1663) : Courante ; Chaconne ; François Dufaut (1604-1672) : Prélude ; Allemande ; Courante ; Louis Couperin (1626-1661) : Fantaisie de violes par Mr Couperin ; Sieur de Sainte Colombe (deuxième moitié du XVIIe siècle) : Chaconne La Rougeville. Monique Zanetti, soprano ; Paul Willenbrock, basse ; Jonathan Dunford, basse de viole, Sylvia Abramowicz, basse et dessus de viole ; Claire Antonini, luth baroque ; Thomas Dunford, archiluth et théorbe. 1 CD Saphyr Productions. Ref : LVC 1126 ; enregistré au Couvent des Dominicains, Paris, 25 au 28 octobre 2010. Code barre : 3 760028 691266. Livret en français et en anglais. Durée totale : 64’30

 

Enfin ! Enfin un enregistrement d’œuvres de tant attendu par les amateurs de musique baroque ! Ce disque est le fruit à la fois du hasard et de labeurs méticuleux. Le manuscrit, contenant 161 airs répartis sur quelques 400 pages, a été découvert dans une collection privée, par le plus grand des hasards. Il s’agit d’airs de cour « double », airs dont la mélodie, après une exposition simple dans la première partie, s’embellit, dans la seconde, d’ornements plus ou moins spectaculaires. On les chantait dans des salons ou des cercles lettrés. La rareté tient au fait que ces ornements sont entièrement écrits, ce qui apporte de précieux témoignages aux musicologues et aux musiciens, car ils peuvent ainsi retracer l’évolution stylistique du genre, qui apparut à la fin du XVIe siècle pour disparaître au XVIIIe. Thomas Leconte, musicologue au Centre de musique baroque de Versailles, qui a effectué un travail minutieux sur ce manuscrit, explique dans le livret à quel point cette « découverte » est rare, avant d’analyser la spécificité du recueil.

Le chant de Monique Zanetti, remarquable par la technique d’ornements et la diction, est rejoint par Paul Willenbrock, peut-être de manière moins évidente dans la prononciation du texte. L’Ensemble Deux violes égales les accompagne avec grâce, dans un équilibre idéal entre voix et cordes. Ces airs sont agrémentés de pièces purement instrumentales, faisant « ainsi revivre, dit Thomas Leconte, toute la variété de ce riche répertoire de l’air français, évoquant par là-même l’univers raffiné de ces cercles lettrés ».

(Visited 458 times, 1 visits today)

Plus de détails

Bertrand de Bacilly (1621-1690) : Le printemps est de retour ; Quand des soupçons jaloux ; Sortez petits oiseaux sortez de ce bocage ; J’ai mille fois pensé dans ma douce langueur ; Qui contre les faveurs mérite qu’on l’en prive ; Mon cher troupeau cherchez la plaine ; Fleurs qui naissez sous le pas de Sylvie ; Que je vous plains tristes soupirs ; Vous l’avez entendu ce soupir tendre et doux ; Attribué à Bertrand de Bacilly : Je vivais sans aimer et ma vie inutile ; Je brûle jour et nuit pour la plus volage ; Nicolas Hotman (avant 1614-1663) : Courante ; Chaconne ; François Dufaut (1604-1672) : Prélude ; Allemande ; Courante ; Louis Couperin (1626-1661) : Fantaisie de violes par Mr Couperin ; Sieur de Sainte Colombe (deuxième moitié du XVIIe siècle) : Chaconne La Rougeville. Monique Zanetti, soprano ; Paul Willenbrock, basse ; Jonathan Dunford, basse de viole, Sylvia Abramowicz, basse et dessus de viole ; Claire Antonini, luth baroque ; Thomas Dunford, archiluth et théorbe. 1 CD Saphyr Productions. Ref : LVC 1126 ; enregistré au Couvent des Dominicains, Paris, 25 au 28 octobre 2010. Code barre : 3 760028 691266. Livret en français et en anglais. Durée totale : 64’30

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.