À emporter, Essais et documents, Livre

Rencontre entre peinture et musique

Plus de détails

Le flux et le fixe. Peinture et musique. Jean-Noël Von Der Weid. Fayard. Paris. 226 pages. 18 €. N° ISBN : 9782213668558. Dépôt légal : avril 2012

 

Dix chapitres, une conclusion et des cartels, pour un total d’environ 200 pages, définissent la rencontre et la fusion entre musique et peinture. Au postulat habituel où chaque organe sensoriel est au service de telle ou telle sensation, l’auteur de cet essai d’esthétique propose le bouleversement synesthétique « l’œil voit, l’oreille entend ».

Cette théorie qui n’est certes pas nouvelles s’appuie sur les multiples correspondances entre les deux arts sœurs, la musique et la peinture, à partir des mythes originaires du monde issu du son.

Le propos de l’auteur est de présenter les œuvres picturales et musicales par thèmes sans pour autant les interpréter ni montrer leur points de contacts car c’est proprement à travers les antinomies que les coïncidences se révèlent de façon évidente.

Opposées par définition, la musique art de la durée et la peinture art de l’espace adoptent la même terminologie : ton, nuance, harmonie, rythme, couleur qui rendent compte des parallélismes et des syncrétismes que ces deux arts suscitent dans la perception. Les termes qui définissent le titre de l’ouvrage, le flux et le fixe, caractérisent en fait la musique et la peinture tout comme audition colorée, art chromophonique, synopsie et synésthesie en montrent bien le lien profonde. L’analyse de nombreuses œuvres musicales et picturales de Schoenberg à Boulez, de Klee à Kandinsky proposée par l’auteur ont donc le but de vivifier et de dépasser la contemplation du récepteur des œuvres d’art montrant les innombrables modifications que la peinture et la musique peuvent subir à chaque regard et écoute. Accepter l’incompréhensible, jouir de l’insaisissable, viser au plaisir sensible de la vue et de l’ouï semble être à la base du changement de la vision de la musique et de l’art proposé par Van de Weide. Ce qui suppose, comme lui-même l’affirme « le regard de l’oreille à l’intérieur des sons, et l’écoute de l’œil, à l’intérieur des couleurs ».

(Visited 296 times, 1 visits today)

Plus de détails

Le flux et le fixe. Peinture et musique. Jean-Noël Von Der Weid. Fayard. Paris. 226 pages. 18 €. N° ISBN : 9782213668558. Dépôt légal : avril 2012

 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.