À emporter, Essais et documents, Livre

Charles Dancla, mémoires de musicien

Plus de détails

Notes et souvenirs. Dancla, Charles. Préface d’Étienne Jardin, Symétrie, 2012, 192 p. 9.5 euros. ISBN : 9 782914 37883. Dépôt légal : juin 2012.

 

(1817-1907), dont les ouvrages à vocation pédagogique restent des piliers de la culture violonistique des futurs musiciens, fut une figure majeure de la vie musicale française du XIXe siècle.  Violon solo de la Société des concerts du Conservatoire et de l’orchestre de l’opéra de Paris, il fut, pendant 32 ans, le titulaire de la classe de violon du Conservatoire de Paris. Outre ses œuvres didactiques, Dancla tenta la composition sérieuse à travers le Concours du Prix de Rome dont il fut, en 1838, Second grand prix.

Les éditions Symétrie, en collaboration avec le , offrent au public un ouvrage centré sur les écrits de ce musicien. Comme toujours le soin éditorial est des plus satisfaisants avec une édition très complète et enrichie d’un index. Au fil de ces Notes et souvenirs, on voit défiler une vie de musicien à une période majeure de l’histoire de la musique en France. L’artiste ne cache pas son admiration pour Paganini ou pour les piliers de l’école franco-belge comme Charles de Bériot ou Henri Vieuxtemps.

A travers ses yeux, le lecteur perçoit le quotidien d’une carrière artistique avec ses succès, ses déceptions ou ses développements inattendus. Ainsi, en dépit de son talent et de la reconnaissance de ses pairs, Dancla fut obligé, entre 1848 et 1857 de devenir Directeur des postes à Cholet, puis Paris. La vie d’artiste ne pouvant (comme trop souvent) nourrir convenablement son homme. A travers ses écrits, Dancla cherche également à présenter, aux jeunes générations, son point de vue le jeu des musiciens et la manière d’interpréter les œuvres. On ne sera pas surpris de lire les propos d’un homme marqué par les compositeurs de sa jeunesse et qui cherche à défendre, à travers l’institution du Conservatoire, la supériorité des classiques sur les modernes.

Même si le style est parfois un peu brut de fonderie, la qualité de ce témoignage est un atout pour ce livre qui se glissera facilement dans toutes les bonnes bibliothèques des amateurs de violon et d’histoire de la musique.

Plus de détails

Notes et souvenirs. Dancla, Charles. Préface d’Étienne Jardin, Symétrie, 2012, 192 p. 9.5 euros. ISBN : 9 782914 37883. Dépôt légal : juin 2012.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.