Banniere-ClefsResmu-ok

Musiques de mariages et festives

À emporter, CD, Musique d'ensemble

Georg Böhm (1661-1733) : Cantate « Mein Freund ist mein» ; Johann Christoph Bach (1642-1703) : Cantate « Meine Freundin, du bist schön » ; Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Cantate BWV 196 « Der Herr denket an uns» ; Quodlibet BWV 524. Mariana Flores, soprano ; Paulin Büngden et Steve Dugardin, contre-ténors ; Fernando Guimarães, ténor ; Christian Immler et Philippe Favette, basses. Clematis, direction : Leonardo García Alarcón. 1 CD Ricercar RIC 323. Code barre : 5400439003231. Enregistré en 2011. Livret trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 68’05.

 

Hasard des calendriers, c’est quasiment simultanément que paraissent les premières incursions au disque de dans la musique baroque allemande, avec d’une part des cantates profanes de JS. Bach (chez Ambronay), d’autre part le programme qui nous intéresse ici. Depuis le clavier (clavecin), il propose à la tête de l’ un programme rare associant deux cantates sacrées ( et ) et une profane (Johann Christoph Bach dit d’Eisenach, un oncle du Cantor de Leipzig) qui s’appuient en partie sur des textes tirés du Cantique des cantiques. Les œuvres renvoient donc au mariage, à l’amour céleste, et plus généralement à la fête. Ce disque reprend d’ailleurs quasiment le programme imaginé par dans un album paru chez Channel Classics en 2008 (sous le titre Beloved & Beautiful). Le disque est complété par le Quodlibet BWV 524 de JS. Bach, une vraie curiosité très rarement enregistrée où les chanteurs rivalisent dans l’ironie et l’absurdité à travers une sorte d’improvisation.

Entouré du petit ensemble instrumental Clematis et de quelques fidèles, la soprano Mariana Flores, sa compagne à la ville (particulièrement mise en valeur dans la belle chaconne « Mein Freund ist mein » de la cantate de JC. Bach), mais aussi le ténor Fernando Guimarães, le bouillonnant chef argentin convainc une fois de plus par le soin porté à la réalisation, l’expression, le plaisir de faire de la musique ensemble. Pas de maillon faible dans la distribution réunie, et un programme original des plus plaisants qui s’écoute avec plaisir.

 

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.