À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Des offertoires inédits pour orgue de Michel Corrette

Plus de détails

Michel Corrette (1707-1793) : Premier livre d’orgue (1737) Magnificat du premier ton ; Deux noëls (1747) ; Troisième livre d’orgue (1747) Suite du premier ton ; Pièces pour orgue dans un genre nouveau (1787) Suite du premier ton, Suite du deuxième ton, Suite en Si bémol ; Offertoires (1766) La Saint-Benoist, La Saint-Augustin. Jean Van Mol à l’orgue de la cathédrale Notre-Dame du Réal d’Embrun. 1 CD Le chant de Linos CL1284. Code barre 5425016540848. Enregistré en 2012. Livret trilingue en français/néerlandais/anglais. Durée totale 67’00’’

 

demeure une figure incontournable de l’orgue classique français, et l’un des plus fervents acteurs du Concert Spirituel, nouveau concept musical, instauré au palis de tuileries à Paris, en cette deuxième moitié du XVIII° siècle. Sa musique est l’image même de son époque, galante, profane voire populaire. Même lorsqu’il écrit pour l’office divin, il ne peut s’empêcher de glisser ici ou là, telle ou telle mélodie, tirée de quelque chanson profane, hymne joyeux ou marche, pour la plus grande satisfaction de son auditoire. Pour son instrument, il nous laisse divers livres d’orgue contenant toutes sortes de pièces de circonstance : suites, magnificats, noëls, et plusieurs concertos pour orgue avec orchestre, dans le pur style italien, tout spécialement écrits pour le Concert Spirituel.

La discographie pour orgue de est déjà abondante, mais on découvre à chaque fois des aspects nouveaux, dont ici quelques offertoires inédits, retrouvés miraculeusement en 2009 et édités par Symétrie en 2011. Il s’agit là d’un scoop qui réuni douze offertoires portant chacun un nom de fête de l’église. L’exemplaire unique exhumé est hélas incomplet, mais permet cependant de proposer une écoute totale de la plupart de ces pièces. Ce disque propose les deux premiers offertoires du recueil. Ils sont bien dans le style habituel de Corrette, concertants et joyeux. Le grand jeu et ses anches s’impose souvent, ou bien une registration flutée évoquant une sonate. On espère bientôt une intégrale de ces offertoires, fort méritée tant ces pièces sont toujours un plaisir à l’écoute.

C’est bien le cas ici à double titre. Tout d’abord, grâce à Jan Van Mol, ces pièces sont présentées avec la verve, et le style adéquat. Le jeu est dynamique et fait parler l’orgue de belle manière. Les autres pièces du disque sont de belles opportunités pour faire entendre la palette sonore de l’orgue. Ensuite et depuis toujours, nous avions rêvé dans la cathédrale d’Embrun, devant ce buffet en nid d’hirondelle dont les premiers éléments remontant à l’époque de Louis XI aux alentours de 1464, espérant qu’un jour cet orgue serait restauré et retrouverait sa superbe perdue. C’est chose faite depuis 2007 grâce aux soins attentifs de Pascal Quoirin, maitre en la matière. Il est reparti de l’état de l’orgue qui était celui laissé par Samson Scherrer en 1750, pour aboutir logiquement à un orgue de type classique français XVIII° siècle, donc bien adapté au présent programme. L’acoustique est belle, bien captée par une prise de son limpide, l’intonation de l’harmonie de l’orgue caractéristiques de la splendeur baroque.

Voilà donc un disque passionnant et indispensable pour enrichir dans les meilleures conditions ses connaissances sur Michel Corrette, et l’orgue d’Embrun. Merci à pour ces découvertes croisées.

(Visited 465 times, 1 visits today)

Plus de détails

Michel Corrette (1707-1793) : Premier livre d’orgue (1737) Magnificat du premier ton ; Deux noëls (1747) ; Troisième livre d’orgue (1747) Suite du premier ton ; Pièces pour orgue dans un genre nouveau (1787) Suite du premier ton, Suite du deuxième ton, Suite en Si bémol ; Offertoires (1766) La Saint-Benoist, La Saint-Augustin. Jean Van Mol à l’orgue de la cathédrale Notre-Dame du Réal d’Embrun. 1 CD Le chant de Linos CL1284. Code barre 5425016540848. Enregistré en 2012. Livret trilingue en français/néerlandais/anglais. Durée totale 67’00’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.