Plus de détails

L’Enfant et la nuit, conte lyrique sur une musique de Franck Villard (né en 1966), livret d’Olivier Balazuc. Illustrations Emmanuel Polanco. Jonas Morin, Virgile ; Anne-Cécile Robert, la petite soeur ; Marius Thiault, un enfant ; Sandrine Sutter, Noctilia / La mère ; Franck Leguérinel, Docteur Evatriste ; Richard Rittelmann, Mister W le chasseur ; Basile Dragon, Yorick clown sinistre. Victoria Harmandjieva et Astric Marc, pianos ; Jacques Hostettler et Nicolas Suter, percussions. Maîtrise de la Perverie (chef de choeur : Gilles Gérard), direction musicale : Franck Villard. Editions Gallimard Jeunesse, Paris. 60 pages. 24€. ISBN/Code barre : 9782070643530. Durée 52’. Enregistré en 2011. Dépôt légal : janvier 2012.

 

Elaboré conjointement à la production scénique donnée par Angers-Nantes Opéras en janvier 2012, créé initialement à Vevey en Suisse en 2010, le livre-disque de L’Enfant et la Nuit complète l’expérience de ce conte musical joué pour et par des enfants à partir de 7 ans, les illustrations compensant l’absence de mise en scène.

L’intérêt de proposer aux enfants des spectacles d’opéra adaptés à leur âge, pour former leurs oreilles et ouvrir leur esprit à des formes d’expression exigeantes,  s’impose avec évidence. Il reste que cette version en livre-CD, sans le support du spectacle, est difficilement accessible pour les enfants auxquels il s’adresse, à savoir les 7-12 ans. Le héros du conte est un enfant de 8-10 ans, qui part dans la nuit pour ramener le soleil, afin de rassurer sa petite sœur et guérir leur maman, mais les lecteurs de cet âge peineront à maintenir leur intérêt sur plus de cinquante minutes. Le texte est dense et l’histoire se développe à un rythme lent, en regard des productions audiovisuelles surexcitées dont sont abreuvés nos enfants. Les illustrations qui s’inspirent des gravures du XIXème siècle sont raffinées mais requièrent là-aussi un travail d’accompagnement et de pédagogie par les parents pour que l’enfant puisse entrer dans cet univers.

En revanche, et c’est la qualité de ses défauts, l’ouvrage peut représenter un support appréciable dans la phase de montage de ce spectacle pour y faire adhérer ses jeunes acteurs, ou plus simplement pour préparer les jeunes spectateurs à une de ses représentations. Critique musicale oblige, il aurait été appréciable que le nom du compositeur Frank Villard figure sur la couverture du livre à côté de l’auteur et de l’illustrateur Emmanuel Polanco.

Plus de détails

L’Enfant et la nuit, conte lyrique sur une musique de Franck Villard (né en 1966), livret d’Olivier Balazuc. Illustrations Emmanuel Polanco. Jonas Morin, Virgile ; Anne-Cécile Robert, la petite soeur ; Marius Thiault, un enfant ; Sandrine Sutter, Noctilia / La mère ; Franck Leguérinel, Docteur Evatriste ; Richard Rittelmann, Mister W le chasseur ; Basile Dragon, Yorick clown sinistre. Victoria Harmandjieva et Astric Marc, pianos ; Jacques Hostettler et Nicolas Suter, percussions. Maîtrise de la Perverie (chef de choeur : Gilles Gérard), direction musicale : Franck Villard. Editions Gallimard Jeunesse, Paris. 60 pages. 24€. ISBN/Code barre : 9782070643530. Durée 52’. Enregistré en 2011. Dépôt légal : janvier 2012.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.