À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Svetislav Bozic : mosaïque musicale byzantine

Plus de détails

Svetislav Bozic (1954-) : Mosaïque Byzantine, Après une guerre avec un peu d’espoir à travers la pluie, Souvenirs des ancêtres. Jasmina Kulaglich, piano. 1 CD Naxos 9.70162 ; code barre ; 7 30099 71621. Enregistré à L’Heure Bleue, La-Chaux-de-Fonds, Suisse, du 28 au 30 octobre 2009. Livret en français et en anglais ; durée totale : 52’36’’

 

Le nom de , compositeur serbe né en 1954, n’est pas encore largement connu en France. C’est donc une grande opportunité que Naxos nous offre en publiant ce disque, où l’on entend onze pièces pour piano solo. Les neuf premières constituent le cycle Mosaïque Byzantine, composées en 2001. Chaque morceau se réfère à un monastère Orthodoxe de Serbie, de Macédoine, et de Grèce, dont six sont inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

La jaquette (photo de l’ange blanc du monastère de Mileseva en Serbie) du CD, associée au titre de ce cycle, est trompeuse. On croit tout d’abord qu’il s’agit de musiques anciennes, avant de se rendre compte que ce sont des compositions actuelles. Une fois que cette petite surprise initiale est passée, une deuxième surprise nous attend : celles de l’enchantement. La musique est en général très apaisante, même des morceaux agités ou denses. Les souvenirs des premiers temps chrétiens sont évoqués à travers des mélodies subtilement orientalisantes, dont l’écriture modale renforce l’atmosphère de recueillement et le sentiment de nostalgie.

, originaire de Belgrade et élève de Claudio Arrau et de Georgy Sebok entre autres, est une interprète idéale de ces pièces. Discours extrêmement clair, tout comme sa sonorité, l’interprétation fait transparaître son engagement de faire connaître le compositeur et ses œuvres. Avec une extraordinaire concentration, elle recrée même l’ambiance qui doit régner sur chaque lieu ainsi que la prière qu’y offrent les fidèles, ainsi que l’émerveillement de ceux-ci devant l’autel et l’architecture chargés d’histoire. Malgré ces émotions intenses, le jeu de dénote une grande simplicité. La tranquillité qu’elle fait naître dans chaque pièce, notamment Sopocani, Pantelejmon et Studeniaca, est remarquable.

En complément, Après une guerre avec un peu d’espoir à travers la pluie et Souvenirs des ancêtres, qui prolongent le climat de Mosaïque Byzantine.
Certaines de ces miniatures (la pièce la plus longue ne dure que 7 minutes) peuvent être écoutées comme musique d’ambiance, avec des ressentis personnels indépendants de l’inspiration du compositeur. C’est un disque d’une rare beauté, qui mériterait d’être largement diffusé.

(Visited 429 times, 1 visits today)

Plus de détails

Svetislav Bozic (1954-) : Mosaïque Byzantine, Après une guerre avec un peu d’espoir à travers la pluie, Souvenirs des ancêtres. Jasmina Kulaglich, piano. 1 CD Naxos 9.70162 ; code barre ; 7 30099 71621. Enregistré à L’Heure Bleue, La-Chaux-de-Fonds, Suisse, du 28 au 30 octobre 2009. Livret en français et en anglais ; durée totale : 52’36’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.