À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Haendel pour tous, avec élégance

Plus de détails

Georg Friedrich Haendel (1685-1759) : ouverture de Admeto, HWV 22 ; cantate « Ero e Leandro », HWV 150 : Water Music, suite n°1 en fa majeur, HWV 348 ; cantate « Ah! Che troppo ineguali », HWV 230 ; concerto grosso en fa maeur op.6 n°2, HWV 320 ; air « Tu del ministro eletto », extrait de Il trionfo del tempo e del disinganno, HWV 46a. Avec : Maria Keohane, soprano. Judith Steenbrink et Huw Daniel, premier violon. European Union Baroque Orchestra, direction : Lars Ulrik Mortensen. 1 CD. Estonian Record Productions. ERP 6212. Code-barre : 4742229 004082. Enregistré en 2008, 2010 et 2011, lieu non précisé. Notice de présentation trilingue (anglais, français et allemand). Durée : 78’59’’.

 

Avions-nous vraiment besoin d’une nouvelle version de Water Music ou des concerti grossi ? Sans doute pas, même si l’on se laissera vite séduire, à l’usage, par le chic et par l’élégance de la direction de , spécialiste incontesté du répertoire baroque en général, et de l’univers haendélien en particulier. De même, le joue sans bavure des œuvres manifestement destinées à mettre en valeur l’excellente prestation des deux premiers violons, particulièrement virtuoses. Le programme de ce CD, davantage conçu comme un concert que comme un projet thématique tel qu’on le conçoit aujourd’hui, pourra certes, de prime abord, manquer d’intérêt pour l’acheteur. Mais ce dernier sera vite séduit par la qualité de l’interprétation proposée et par l’audition de deux cantates finalement assez peu entendues de nos jours. Si « Ah! Che troppo ineguali » a été enregistrée il y a une dizaine d’années par Anne Sofie von Otter, « Ero e Leandro » a également eu les honneurs du CD il y a peu, ce qui n’empêche pas cet exceptionnel morceau de rester étonnamment moins connu que les pièces habituellement sélectionnées par nos cantatrices de renom. L’interprétation proposée par n’est en rien inférieure aux différentes versions de ses devancières, et la soprano suédoise fait valoir un instrument souple et bien timbré, tout à fait adapté aux redoutables exigences de la partition, ainsi qu’une musicalité et une expressivité à toute épreuve. Le dernier morceau du CD, le « Tu del ministro eletto » du Trionfo del tempo e del disinganno, rappellera à certains auditeurs le bis autrefois donné par les mêmes interprètes lors de tournées de concert, même si cette interprétation n’ira pas jusqu’à révolutionner une discographie assez abondante et de la plus grande qualité. Car ce disque constituera davantage une belle carte de visite, autant pour le jeune ensemble orchestral que pour la soliste, qu’une avancée réelle dans la découverte du patrimoine haendélien ou dans l’histoire de l’interprétation de la musique baroque. Collectionneurs, vous ne serez pas déçus ! Pour les autres, des réalisations mieux agencées vous feront découvrir des programmes mieux conçus et des interprétations autrement plus stimulantes. Mais en attendant, si le pur néophyte devait tomber par hasard sur cet intéressant produit, la révélation pourrait être de taille.

(Visited 73 times, 1 visits today)

Plus de détails

Georg Friedrich Haendel (1685-1759) : ouverture de Admeto, HWV 22 ; cantate « Ero e Leandro », HWV 150 : Water Music, suite n°1 en fa majeur, HWV 348 ; cantate « Ah! Che troppo ineguali », HWV 230 ; concerto grosso en fa maeur op.6 n°2, HWV 320 ; air « Tu del ministro eletto », extrait de Il trionfo del tempo e del disinganno, HWV 46a. Avec : Maria Keohane, soprano. Judith Steenbrink et Huw Daniel, premier violon. European Union Baroque Orchestra, direction : Lars Ulrik Mortensen. 1 CD. Estonian Record Productions. ERP 6212. Code-barre : 4742229 004082. Enregistré en 2008, 2010 et 2011, lieu non précisé. Notice de présentation trilingue (anglais, français et allemand). Durée : 78’59’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.