Banniere-clefsResMu728-90

Fauré 4 avec Eric Le Sage : musique de chambre et piano à 4 mains

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Gabriel Fauré (1845-1924) : Dolly op.56 pour piano à 4 mains ; Masques et Bergamasques op.112 pour piano à 4 mains;Souvenirs de Bayreuth, « fantaisie en forme de quadrille… de Richard Wagner » pour piano à 4 mains ; Fantaisie op.79 pour flûte et piano ; Morceau de concours pour flûte et piano ; Sicilienne de Pelléas et Mélisande op.78 pour flûte et piano ; Trio op.120 pour piano, violon et violoncelle ; Après un rêve pour violoncelle et piano ; Sicilienne op.78 pour violoncelle et piano. Éric Lesage, Alexandre Tharaud, piano ; Emmanuel Pahud, flûte traversière ; Pierre Colombet, violon ; Raphaël Merlin, François Salque, violoncelles. 1 CD ALPHA 603. Code barre : 3760014196034. Enregistré les 25, 26, 27 et 28 octobre 2012 à la MC2, Maison de la Culture de Grenoble. Notice bilingue (français-anglais) documentée de Nicolas Southon. Durée totale : 70’32

 

71kvEkWBCdL__SL1500_Alpha continue avec bonheur et pour notre plus grand plaisir son intégrale . Toujours dans d’excellentes conditions techniques et avec des artistes « jeune génération » en totale justesse avec l’esprit de cette musique, voilà sans doute un album destiné à être un des piliers de votre discothèque.

Dolly impose d’emblée la fraîcheur et la presque innocence de la jeunesse au travers la douceur et le naturel équilibre des deux mains, avec quelques pointes en relief. Les Masques et Bergamasques déroulent une noblesse de ton tout à fait digne en rapport étroit avec les titres des danses à l’ancienne placés en exergue de chaque mouvement.

La partie chambriste du disque reprend des morceaux très connus en duo avec la flûte d’, sans concurrence, et le violoncelle séduisant de et de . Le Trio trouve lui aussi de beaux moments d’échanges et une grande qualité au soin apporté dans les chassés-croisés entre solistes. Les Souvenirs de Bayreuth sont la perle humoristique du disque : Fauré, admirateur de Wagner, entreprend dans les cinq souvenirs une parodie humoristique réjouissante en reprenant des thèmes tirés de la Tétralogie dans des danses populaires qui n’ont rien à voir avec l’univers du maître de Bayreuth. et les jouent avec une furia irrépressible. Une musique courte que l’on peut s’amuser à faire écouter à ses amis wagnériens dans un jeu de devinettes musicales irrésistible !

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.