Flash info

Valérie Chevalier-Delacour Directrice générale de l’Opéra-Orchestre national de Montpellier

 

Après 18 mois de lutte entre la direction, les élus locaux et les salariés, un appel d’offre qui a tourné à la farce face aux désistement successifs – jusqu’à la dernière minute – des personnalités pressenties, l’Opéra-Orchestre national de Montpellier a enfin un directeur, ou plutôt une directrice. Le Conseil d’administration de l’établissement a décidé ce jour de valider la seule candidate encore en lice, Valérie Chevalier-Delacour. Sur les cinq candidats pré-sélectionnés, trois ont renoncé (Laurent Spielman en cours de sélection finale, Alain Surrans – considéré comme « favori » in extremis et Eric Vigié qui avait déclaré que « les jeux étaient faits », convaincu de ne pas être choisi au final) et un a été écarté (Georg-Friedrich Heckel). L’établissement a décidé de ne pas refaire un appel à candidatures (rappelons que 50 candidats s’étaient présentés).

Actuellement directrice de l’administration artistique à l’Opéra national de Lorraine, Valérie Chevalier-Delacour a commencé sa carrière en tant qu’artiste lyrique avant de créer sa propre agence artistique. Elle a intégré l’Opéra de Nancy (pas encore « Opéra national ») en 2003 en tant que conseillère artistique. Professionnelle reconnue dans le milieu de l’art lyrique, elle aura la rude tache de redresser une maison mise mal en point ces dernières années, de gérer deux salles de spectacles (dont une en location « partagée ») d’assainir les finances (face à une baisse significative des subventions), de rationaliser les effectifs (surtout administratifs), de convaincre les élus et de trouver un nouveau directeur musical pour l’Orchestre national de Montpellier. La nomination de Valérie Chevalier-Delacour va aussi dans le sens de la volonté d’Aurélie Filipetti, Ministre de la culture, de féminisation des postes de direction des entreprises culturelles. Avant ce jour seul un opéra (Lille) était dirigé par une femme.

 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.