FBS-ResMusica-mégaBannière

Décès du baryton-basse Tom Krause (1934-2013)

Le baryton-basse est décédé ce vendredi 6 décembre à l’âge de 79 ans.

Né en Finlande, entreprend des études de médecine tout en pratiquant la musique en amateur. A la fin des années 50 il décide de ne se consacrer plus qu’au chant et intègre l’Académie de musique de Vienne. En 1959 il se voit engager au Deutsche Oper de Berlin (et participe au légendaire enregistrement de Tristan und Isolde sous la direction de Georg Solti avec Birgit Nilsson), puis en 1962 au Staatsoper de Hambourg, alors dirigé par Rolf Liebermann. Il y inteprète un répertoire allant du baroque à la création contemporaine (Der Goldene Brock de Krenek). Suite à un War Requiem en 1963 dirigé par Britten, le compositeur le choisit pour la création américaine de l’oeuvre. Les engagements internationaux (New York, Boston, Londres, Paris, Salzbourg, Milan) se succèdent. En 1968 il remplace au pied levé Nicolaï Ghiaurov dans Don Giovanni à Salzbourg sous la direction d’Herbert von Karajan, début d’une collaboration de 30 ans avec le festival. En 1970 Samuel Barber compose pour lui l’oratorio The Lovers. En 1973 il fait partie des Nozze di Figaro mise en scène par Giorgio Strehler et dirigé par Georg Solti pour l’inauguration du mandat de Rolf Liebermann – la scène parisienne l’a invité jusqu’en 2001. Sa dernière apparition scénique se fait en 2002 dans Moses und Aron de Schoenberg au Teatro Massimo de Palerme.

Tom Krause donnait aussi des master-classes depuis les années 80 et a assuré les chaires de chant et art lyrique à l’Académie Sibelius d’Helsinki, à la Musikhochsule de Hambourg et au Curtis Institute de Philadelphie.

Banniere-clefdor1-aveclogo

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.