Flash info

Nouveau départ pour le Minnesota Orchestra

 

Le sort enfin de la crise après près de deux ans de tourmente. Suite à des difficultés financières – comme beaucoup d’autres orchestres américains – le Conseil d’administration avait pris des mesures drastiques, contestées par les musiciens et le directeur musical Osmo Vänskä. Grèves, manifestations, démissions en série (dix-huit musiciens en tout), annulation de concerts et de disques (l’intégrale Sibelius, dont les premiers volumes ont reçu plusieurs récompenses, restera inachevée) ont été les signes d’un combat acharné qui trouve enfin une issue.

L’accord est le suivant :

– Le salaire des musiciens ne sera réduit que de 15%, avec un système de primes à l’ancienneté.

– Le recrutement immédiat de sept musiciens et à moyen terme le retour à un effectif de 95 membres (ils sont actuellement 77).

– Les musiciens s’engagent à prendre une assurance santé

– Partage des bénéfices des concerts entre les musiciens

– Etablissement d’un « comité de pilotage » avec des représentants des musiciens

En contrepartie :

– Les saisons symphoniques ne pourront être inférieures à 20 semaines / an

– Les concerts de musique de chambre et actions pédagogiques ne donneront droit à aucun supplément de salaire

– La durée maximale d’un concert (au delà de laquelle les musiciens étaient payés en heures supplémentaires) est abolie.

Les salaires proposés après réduction (environ 96 000$, soit 70 000€) et les conditions de travail feraient envie à plus d’un orchestre européen…

Le texte de l’accord sur le site internet du Minnesota Orchestra

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.