À emporter, CD, Musique d'ensemble

Le cadeau de Doulce Mémoire

Plus de détails

Chansons frisquettes, joliettes & godinettes. Véronique Bourin, soprano. Hugues Primard, ténor. Ensemble Doulce Mémoire, direction : Denis Raisin Dadre. 1 CD Zig-Zag Territoires. Code barre : 3 760009 293397. Enregistré à l’abbaye de Fontevraud les 10 et 11 novembre 2013. Livret bilingue (français, anglais). Durée totale : 60’57.

 

Doulce-Chansons-ZZTPour fêter les vingt-cinq ans de son impeccable , à l’origine d’une discographie riche autant que passionnante dans le domaine de la musique ancienne, Denis Raisin-Dadre nous propose ces chansons « frisquettes, joliettes et godinettes », comprenez sentimentales ou franchement grivoises, signées Certon, Costeley, Janequin et Willaert pour les compositeurs les plus connus.
Le programme fait intelligemment alterner ces chansons avec des danses instrumentales, retissant les liens entre ces deux répertoires, la musique instrumentale de la Renaissance puisant souvent en effet les mélodies de ses bransles, pavanes et gaillardes dans les chansons à la mode.
Mis à part pour trois d’entre elles, afin de permettre à l’auditeur de chanter en karaoké (sans blague), il est dommage que le livret ne donne pas les textes des chansons, dont on devine le caractère goliard sans pouvoir saisir au vol toute la saveur des métaphores, sous-entendus et autres, a fortiori quand elles sont dans un idiome étranger comme « La mia gallina », qui à l’air de beaucoup réjouir la soprano Véronique Bourin.
C’est là l’une des qualités de cet enregistrement : la bonne humeur, qui passe naturellement des interprètes à l’auditeur, comme il convient à un programme exaltant la jeunesse et les plaisirs. Les esprits plus sérieux ne sont cependant pas oubliés, et goûteront les deux mises en musique, monodique et polyphonique, du fameux poème de Ronsard, « Mignonne, allons voir si la rose ».
Au milieu de ce programme plein de malice se cachent deux intrus si l’on peut dire, « Mon amant de Saint-Jean » et la « Complainte de la butte », arrangées pour voix et accompagnement de luth, dont la présence ne convainc pas vraiment. Ces deux chansons sont-elles là par caprice ou pour témoigner de la permanence de l’esprit populaire à travers les siècles ? Il s’en faut de beaucoup, elles sont par trop sentimentales et « premier degré ». Par contre, il est sûr qu’au petit jeu de la comparaison, « Ramonez-moi la cheminée » n’a rien à envier aux « Nuits d’une demoiselle » !

Plus de détails

Chansons frisquettes, joliettes & godinettes. Véronique Bourin, soprano. Hugues Primard, ténor. Ensemble Doulce Mémoire, direction : Denis Raisin Dadre. 1 CD Zig-Zag Territoires. Code barre : 3 760009 293397. Enregistré à l’abbaye de Fontevraud les 10 et 11 novembre 2013. Livret bilingue (français, anglais). Durée totale : 60’57.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.