Banniere-ClefsResmu-ok

Master Class de Lauren Anderson, étoile du Houston Ballet

2013 LAUREN ANDERSON PORTRAITNée à Houston au Texas, est entrée à l’âge de sept ans à l’Académie Ben Stevenson, l’école du Houston Ballet. De 1983 à 2006, elle danse dans la troupe du Houston Ballet. En 1990, elle devient la première étoile afro­américaine du Houston Ballet et l’une des rares Afro­américaines à être nommée au rang d’étoile au sein d’une importante formation classique. Elle a pu alors danser tous les grands rôles du répertoire classique, et elle a créé celui de Cleopatra dans le ballet éponyme de Ben Stevenson.

Depuis 2007, intervient dans des programmes de sensibilisation culturelle pour enfants défavorisés (Artistic Outreach Associate). Elle donne également des conférences et master class dans les écoles publiques de Houston, et enseigne la danse classique à l’Académie Ben Stevenson.
Du 15 au 22 mars 2014, Mademoiselle Anderson sera invitée en France lors d’évènements exceptionnels, en partenariat avec le Centre de danse du Marais, le Houston Ballet et la Société Auguste Vestris : elle dispensera des master class sur le modèle de grandes leçons dans plusieurs conservatoires d’Île-de-France et Centres Chorégraphiques Nationaux sur le territoire français.

ResMusica : Comment avez vous commencé à vous intéresser à la danse ? Quelques sont vos premiers rapports avec cet art ? Quel accueil y a t il eu dans votre entourage, votre famille, de cet intérêt ? Pourriez-vous évoquer pour nous, en quelques mots, votre apprentissage de la danse ?

Lauren Anderson : Mon père était Directeur adjoint du lycée du spectacle de Houston, High School for the Performing Arts. Il engageait des professeurs de danse attachés au Houston Ballet. Il leur a parlé de sa petite fille hyperactive, et ils ont suggéré des cours de danse classique. Et me voilà !

La barre ne me plaisait pas du tout – je n’aimais que le milieu avec les tours, les sauts, traverser la salle d’un bond … J’adorais la musique et les sensations que me donnaient la danse! De plus, ma famille m’a soutenue à fond! Et ce d’autant que ma mère était professeur de piano : nous allions à l’opéra, et à toutes les pièces de théâtre …

RM : Quelle a été votre formation ?

LA : Concernant ma formation, je suis un pur produit du Houston Ballet Academy. Ben Stevenson, OBE (Order of the British Empire – ndlr) était directeur pendant pratiquement toute ma scolarité. C’était une combinaison de Royal Academy of Dance, Cecchetti et Vaganova.

RM : Comment avez vous intégré le Houston Ballet ? Comment s’est faire votre intégration dans la troupe et comment êtes vous parvenue à en devenir une de ses plus grandes représentantes ?
LA : J’avais été élève de l’Académie depuis 1972. Après avoir terminé mes études académiques, j’ai rejoint le corps de ballet de la compagnie en 1983. Puis en 1987, j’ai été nommée soliste, et en 1990, danseuse Étoile. J’étais déjà très à l’aise dans la compagnie car c’était mon chez-moi (et cela le reste). C’est peut-être un cliché de le dire, mais j’ai travaillé très fort, et mon directeur croyait en moi. D’ailleurs il a eu beaucoup de courage de me distribuer autant! Et dans tous les grands rôles !

Crédits photographiques : © D.R.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.