À emporter, Biographies, Livre

Sylvie Bouissou signe la monographie de référence sur Rameau

Plus de détails

Sylvie Bouissou : Jean-Philippe Rameau. Librairie Arthème Fayard. ISBN : 978-2-213-63786-0. 1166 pages. Dépôt légal : mai 2014. Prix : 39 €.

 

Les Clefs ResMusica

Rameau BouissouA contrario d’un certain nombre d’auteurs, d’interprètes qui opportunément surfent en 2014 sur les commémorations du 250e anniversaire de la mort de , Sylvie Bouissou, musicologue, directrice de recherche au CNRS est déjà reconnue comme une spécialiste de l’époque en question et du compositeur en particulier. Elle publie une monographie monumentale sur Rameau que le public connaît encore assez mal, du moins dans son versant lyrique, et ce, malgré les anniversaires fêtés depuis les années 1960 (marqués par une grande exposition de la Bibliothèque nationale en 1964/1965, un colloque international à Dijon en 1983, des Journées qui lui furent consacrées au Centre de Musique Baroque de Versailles en 1994…).

Sylvie Bouissou présente ici avec force détails à la fois la vie du compositeur, une étude de l’intégralité de son œuvre musicale, mais aussi son importante activité de pédagogue et de théoricien, avec en arrière fond les nombreux conflits esthétiques et intellectuels qui l’opposent aux lullistes puis plus tard à des philosophes lors de la « Querelle des Bouffons » en 1752, controverses qui se poursuivent durant tout le XVIIIe siècle.

D’abord organiste en province entre 1702 et 1722 (ne subsiste pourtant de sa main pas une note d’orgue), auteur de trois grands motets et de plusieurs livres de pièces de clavecin, c’est surtout le choc esthétique que suscite son premier opéra Hippolyte et Aricie en 1733, puis, grâce au soutien décisif de La Pouplinière, d’autres oeuvres lyriques jusqu’en 1739 qui lui permettent de connaître réellement la notoriété. Nommé musicien de la chambre du roi (Louis XV) en 1745, Rameau compose alors plusieurs ouvrages dans différents registres visant notamment à célébrer des faits liés à la famille royale, à la vie politique. Personnage complexe et souvent imcompris de son vivant, anticonformiste avant l’heure, il faut attendre la fin du XIXe siècle pour qu’il occupe progressivement la place fondamentale qu’on lui reconnaît aujourd’hui.

L’auteur insiste naturellement sur l’invention mélodique, la richesse et les audaces harmoniques, la virtuosité de la musique de Rameau, nuance la médiocrité des livrets de ses ballets, opéras, tord le coup à un certain nombre de lieux communs (entre autres sur Platée) et nous apprend par exemple qu’il serait l’auteur de la musique d’une très célèbre comptine pour enfants…

Une somme qui se consulte plus à propos de tel ou tel sujet qu’elle ne se lit d’une traite, la complexité venant notamment du fait des multiples versions de ses opéras, Rameau ayant souvent opéré des remaniements en fonction de l’accueil public et critique. Par ailleurs, l’étude très détaillée de son œuvre nécessite pour le lecteur une bonne connaissance des ouvrages lyriques abordés alors même qu’ils sont souvent peu ou pas donnés, enregistrés.

Sylvie Bouissou réussit néanmoins avec ce pavé publié aux éditions Fayard le pari d’écrire la grande monographie sur Rameau qui comble un certain vide. Etayé d’un appareil critique solide, d’annexes et d’une bibliographie conséquentes, l’ouvrage s’impose comme la référence incontestable à l’heure actuelle sur le sujet.

Plus de détails

Sylvie Bouissou : Jean-Philippe Rameau. Librairie Arthème Fayard. ISBN : 978-2-213-63786-0. 1166 pages. Dépôt légal : mai 2014. Prix : 39 €.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Lire aussi :

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.